L’opération Astuce avait pour but d’enrayer un réseau qui œuvrait dans des bars de Granby, c’est-à-dire au Bar National, au Paco Bar et Le 1420, tous situés rue Principale. « C’est une organisation structurée et qui est reliée au crime organisé », précise le porte-parole du Service de police de Granby, Guy Rousseau.

Opération Astuce à Granby: six individus arrêtés

La police de Granby vient de mettre fin aux activités d’un réseau de vente et de distribution de stupéfiants qui œuvrait dans trois bars de la rue Principale dans le cadre de l’opération Astuce réalisée jeudi. Six individus soupçonnés d’avoir été impliqués dans le réseau ont été arrêtés.

Le Service de police de Granby, en collaboration avec l’Escouade régionale mixte de l’Estrie, a enquêté sur ce réseau pendant plusieurs mois. « C’est une enquête qui a débuté en mai 2018 à la suite d’informations reçues par le public et des constatations des policiers sur la route », explique Guy Rousseau, porte-parole du corps policier. 

L’opération Astuce avait pour but d’enrayer ce réseau qui œuvrait dans des bars de Granby, c’est-à-dire au Bar National, au Paco Bar et Le 1420, tous situés rue Principale. « C’est une organisation structurée et qui est reliée au crime organisé », précise l’agent Rousseau.

L’enquête démontre qu’un des établissements, le Paco Bar, était d’ailleurs le lieu de rencontre principal de l’organisation, selon les policiers.

Munis de mandats d’arrestations, les policiers ont épinglé six individus à leur domicile ou sur les lieux de leur travail jeudi. Les Granbyens Benoit Leroux, 51 ans, Jonathan Marcoux, 24 ans, Jaider Pena, 35 ans, Shawn Clowery, 31 ans, et Éric Costa-Bissonnette, 38 ans, — présumée tête dirigeante du réseau — ainsi que Raphaël Roy, 21 ans, de Sainte-Cécile-de-Milton, ont tous été arrêtés.

Des accusations de complot, de trafic de stupéfiants, de possession de stupéfiants et de bris de condition figurent parmi les chefs retenus. Costa-Bissonnette a également été accusé de recel d’argent et de possession d’armes à feu.

Cinq des six individus ont comparu jeudi après-midi au palais de justice de Granby. Seule la comparution de Jaider Pena, actuellement incarcéré dans une prison de Québec, a été reportée à la semaine prochaine. 

Des cinq accusés, il n’y a que Shawn Clowery et Jonathan Marcoux qui ont pu recouvrer leur liberté moyennant un engagement monétaire sans dépôt et la promesse de respecter plusieurs conditions, dont l’interdiction de fréquenter des bars et de communiquer avec leurs complices allégués. Ils doivent aussi respecter un couvre-feu et il leur est interdit de posséder des armes ou des téléphones cellulaires.

La Couronne s’est objectée à la remise en liberté de MM. Costa-Bissonnette, Leroux et Roy, les charges retenues contre eux étant plus imposantes. Ils restent donc détenus pour l’instant.

MM. Costa-Bissonnette et Leroux ont plusieurs antécédents judiciaires. Dans le cas de Benoit Leroux, sa dernière condamnation remonte tout juste à juillet dernier, alors qu’il avait écopé de 240 heures de travaux communautaires pour voies de fait armées.

Dans le cadre de cette opération Astuce, une perquisition a été réalisée en juillet dernier dans une résidence de la rue Saint-Louis, à Granby. Trois personnes avaient été arrêtées à ce moment-là. Les policiers avaient également saisi 500 grammes de cannabis, 60 sachets de cocaïne, près de 5500 $ en argent, 100 cigarettes de contrebande, deux armes à feu et un poing américain. Quatre véhicules avaient aussi été saisis à titre de biens infractionnels. 


Quatre des six individus arrêtés lors de l’opération policière: Raphaël Roy, Jonathan Marcoux, Benoit Leroux et Éric Costa-Bissonnette