Comme la popularité du vélo de montagne est en augmentation cette année, BME a décidé d’élargir son offre en ouvrant une troisième remontée mécanique, celle du Versant de la Côte-Ouest, ainsi qu’un nouveau sentier, La Ribambelle.
Comme la popularité du vélo de montagne est en augmentation cette année, BME a décidé d’élargir son offre en ouvrant une troisième remontée mécanique, celle du Versant de la Côte-Ouest, ainsi qu’un nouveau sentier, La Ribambelle.

Offre élargie du vélo de montagne sur fond d’inquiétude à Bromont

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
L’ouverture du télésiège du Versant de la Côte-Ouest par Bromont, montagne d’expériences (BME) durant six fins de semaine inquiète des usagers du parc des Sommets. Ils craignent notamment une dégradation accélérée des sentiers avec un achalandage accru de vélos de montagne dans le secteur. La Ville de Bromont se fait toutefois rassurante.

La situation sera évaluée au terme du premier week-end d’ouverture, prévu dès ce samedi, souligne la chargée de projet du parc des Sommets et coordonnatrice des sports, loisirs et plein air à la Ville de Bromont, Annie Cabana.

Selon celle-ci, une première rencontre, qui réunissait des représentants de BME, de la Ville, de la Société de conservation du mont Brome ainsi que des Amis des sentiers de Bromont, a d’ailleurs été récemment organisée.

«L’idée, c’était de trouver des solutions entre autres au niveau de la surfréquentation qui pourrait arriver. Il n’y a personne aujourd’hui qui est capable de dire s’il y aura effectivement un impact sur la fréquentation et les milieux naturels. Mais on voulait s’assurer que tout se passe bien. (...) Il est déjà prévu que tous les partenaires se rencontrent sur le terrain le vendredi 11 septembre pour faire une espèce de post-mortem de la première fin de semaine», note Mme Cabana.

Engouement et inquiétudes

Comme la popularité du vélo de montagne est en augmentation cette année, BME a décidé d’élargir son offre en ouvrant une troisième remontée mécanique, celle du Versant de la Côte-Ouest, ainsi qu’un nouveau sentier, La Ribambelle.

Or, les sentiers du parc des Sommets sont situés à proximité. «On est voisins. Si on prend un sentier, on peut facilement se rendre dans le parc des Sommets», confirme Mme Cabana.

Certains adeptes de vélo de montagne au parc des Sommets s’interrogent toutefois. Comment la qualité des sentiers sera-t-elle maintenue si l’affluence augmente de façon importante? «La majeure partie de ces sentiers sont construits et entretenus à la main par une poignée de personnes», a fait valoir l’un d’eux qui a interpellé La Voix de l’Est à ce sujet.

Aussi, les clients de BME pourront-ils rouler dans les sentiers du parc des Sommets qui, bien que l’accès soit gratuit pour les Bromontois, nécessitent l’achat d’un droit d’accès pour les non-résidants?

«Si les gens veulent accéder au parc des Sommets et qu’ils veulent aussi prendre la remontée mécanique, ils devront avoir le droit d’accès de BME et aussi la passe ou le droit d’accès pour les sentiers du parc des Sommets avec les Amis des sentiers», souligne Annie Cabana.

Selon elle, un affichage adéquat sera en place. Des patrouilleurs de BME et des Amis des sentiers seront aussi sur place. Des bénévoles seront en outre présents dans le stationnement P7 cette fin de semaine afin d’offrir les informations nécessaires aux visiteurs.

Projet pilote

Selon Mme Cabana, la remontée mécanique du Versant de la Côte-Ouest est située sur le terrain de BME, ainsi que dans une zone où une servitude trois saisons est en vigueur. «La Ville a une entente avec BME pour entretenir les sentiers situés dans cette servitude-là. Mais, dans l’entente, il est clairement indiqué que la Ville ne pourra en aucun temps limiter ou empêcher BME d’offrir ses activités commerciales sur son terrain», précise-t-elle.

L’offre élargie de sentiers de vélo de montagne par BME est, pour le moment, un projet pilote pour la saison automnale. Il se déploiera au cours de six fins de semaine, jusqu’au 12 octobre.

«L’ouverture de cette troisième chaise positionne BME comme une destination phare dans le milieu du vélo de montagne en étant la seule organisation au Québec à avoir non pas deux, mais bien trois remontées mécaniques accessibles. Avec les sentiers voisins appartenant au parc des Sommets, Bromont devient un incontournable du vélo de montagne», affirme le président de BME, Charles Désourdy, par voie de communiqué.

«Tous les partenaires travaillent ensemble pour s’assurer que ça soit une belle réussite du côté de BME et qu’il n’y ait pas d’impact négatif de notre côté. (...) Le parc des Sommets a une vocation touristique, mais il a aussi une vocation de conservation. On veut s’assurer que l’ouverture de la chaise de BME n’ait pas d’impact négatif du côté du parc des Sommets», relève Annie Cabana.