La municipalité de Saint-Paul-d’Abbotsford sévira contre l’agrile du frêne, un coléoptère originaire d’Asie connu pour s’attaquer à cette essence d’arbre.

Offensive contre l’agrile du frêne à Saint-Paul-d’Abbotsford

La municipalité de Saint-Paul-d’Abbotsford sévira contre l’agrile du frêne, un coléoptère originaire d’Asie connu pour s’attaquer à cette essence d’arbre.

« Présent dans notre municipalité depuis quelques années, il est possible de constater les ravages opérés par l’insecte sur les frênes longeant la rue Principale dans le secteur situé entre le rang Fisk et le Petit Rang St-Charles. Plusieurs arbres sont dégarnis, en tout ou en partie, signe qu’ils ont été attaqués et qu’ils sont déjà morts ou mourront sous peu », peut-on lire dans un message publié il y a quelques jours sur le site internet de la municipalité.

Ce faisant, des employés municipaux procéderont, cet été et cet automne, à l’abattage des frênes malades dans ce secteur pour éviter que l’agrile ne se propage à d’autres arbres ou qu’il n’atteigne d’autres quartiers.

Coupe et reboisement

La Ville coupera et essouchera également, à ses frais, les frênes infestés sur les propriétés privées. Les propriétaires concernés seront contactés sous peu par la municipalité pour connaître les détails de cette opération.

Pour compenser la disparition de ces arbres, Saint-Paul-d’Abbotsford­ en plantera d’autres, le plus rapidement possible. « Un plan de reboisement est actuellement à l’étude afin de choisir les meilleures essences adaptées à notre climat et adaptées aux réalités du milieu urbain », indique-t-on.

Rappelons que la municipalité souhaite aussi embellir le cœur du village, notamment par la plantation d’arbres et de végétaux. Des arbustes et d’autres végétaux complèteront l’aménagement horticole qui débutera à l’entrée et au cœur du village, puis qui s’étendra au fil des années.