Denny O'Breham a commencé le week-end dernier à recueillir des signatures pour appuyer sa mise en candidature au poste de maire aux élections du 3 novembre prochain.

O'Breham se dit mieux préparé

Ses intentions étaient déjà connues; Denny O'Breham passe de la parole aux actes. L'ex-candidat aux élections municipales de 2007 et blogueur sur les affaires municipales à Granby a commencé le week-end dernier à recueillir des signatures pour appuyer sa mise en candidature au poste de maire aux élections du 3 novembre prochain.
Et pour prouver qu'il n'est pas seul dans son camp, il s'est fixé pour objectif de récolter au moins 1250 signatures d'ici les prochains mois. Ce qui est nettement au-delà du minimum requis par la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités qui est de 100.
«C'est un peu pour faire une relation avec les registres. Si, pour exiger un référendum, ça prend 1250 signatures, il me semble que pour se porter candidat au poste de maire, ça devrait au moins en prendre le même nombre. Parce que 100 signatures, c'est assez ridicule à ramasser», laisse tomber M. O'Breham.
«Je sais qu'il y a des gens qui s'amusent à dire que je serais tout seul à Granby à penser comme je pense, qu'on serait juste un petit groupe. Bien, on va aller vérifier ça. Si je n'ai pas 1250 signatures, je ne me présenterai pas», ajoute-t-il du même souffle.
Tous les détails dans notre édition de mardi