Le coroner a conclu que le décès de la Granbyenne retrouvée inanimée dans une piscine est accidentel.

Noyade à Granby: un décès accidentel

La noyade d’une septuagénaire survenue dans une piscine résidentielle à Granby, en juillet dernier, est accidentelle, conclut le coroner.

La Granbyenne âgée de 75 ans avait été découverte dans la piscine familiale le soir du 20 juillet. Douze minutes avant qu’un proche la découvre inanimée, elle était au téléphone. Des manœuvres de réanimation ont été rapidement pratiquées et ont été poursuivies par les paramédics.

Le décès de Mariette Paquet a été confirmé plus tard à l’hôpital de Granby.

Chargé de faire la lumière sur la noyade, le coroner Paul G. Dionne rapporte que l’enquête policière suggère que la victime a fait une chute accidentelle dans la piscine. « L’alcool, associé à la médication, a probablement contribué à une perte d’équilibre (de la victime) », écrit le coroner dans son rapport d’investigation rendu public lundi.

La victime ne savait pas nager.

Le Service de police de Granby a éliminé l’intervention d’un tiers dans la tragédie.

Le coroner en vient donc à la conclusion que le décès de la septuagénaire est accidentel.