Ginette Cantin, conseillère en relations avec le milieu chez Hydro-Québec, devant une carte illustrant les trois tracés à l'étude pour la nouvelle ligne électrique entre Bromont et Granby.

Nouvelles installations électriques à Bromont: les citoyens sont inquiets

Une cinquantaine de Bromontois ont profité de la tribune offerte par Hydro-Québec hier, à l'hôtel de ville, afin d'exprimer leurs doléances sur le projet de ligne électrique qui reliera le poste de Granby et le nouveau poste de Bromont, en 2016. Les citoyens ont quitté cette séance d'information satisfaits d'avoir été entendus, même si certains demeuraient inquiets de l'impact qu'auront les futures installations sur leur propriété.
La société d'État a annoncé la semaine dernière qu'elle investira 45 millions$ pour renouveler ses installations bromontoises. Cette enveloppe budgétaire sera utilisée pour implanter un nouveau poste à Bromont et le raccorder au poste de Cleveland (Granby) à l'aide d'une nouvelle ligne de 120 kilovolts (kV).
«Les citoyens sont arrivés à l'hôtel de ville préoccupés par certains aspects du projet, mais ils sont tous repartis chez eux rassurés», affirme Ginette Cantin, conseillère en relation avec le milieu chez Hydro-Québec. Près de 55 propriétaires sur les 90 invités se sont déplacés pour l'occasion.
Appréhensions
Effets des champs électriques et magnétiques, évaluation environnementale, compensation financière; quelques spécialistes ont été dépêchés sur place afin de répondre aux interrogations de la population. Des images générées à partir d'un logiciel de montage permettaient aussi de voir les paysages actuels additionnés des futures installations.
Tous les détails dans notre édition de mercredi