La commission scolaire anglophone Eastern Township a acquis pour une somme de 200 000 $ l’ancienne église presbytérienne de la rue St-Joseph.
La commission scolaire anglophone Eastern Township a acquis pour une somme de 200 000 $ l’ancienne église presbytérienne de la rue St-Joseph.

Nouvelle vocation pour l’ancienne église-studio d’Arcade Fire

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
L’ancienne église presbytérienne de Farnham changera de vocation. Vendue à la commission scolaire Eastern Townships, elle pourrait notamment accueillir le gymnase de l’école primaire anglophone située sur la propriété voisine qui doit composer avec un manque d’espace.

Le bâtiment a récemment été mis en vente dans le cadre d’un processus judiciaire. La commission scolaire y a vu là une opportunité de pouvoir offrir plus d’espace à ses quelque 90 élèves qui fréquentent la Farnham Elementary school située à un jet de pierre de l’ancienne église. La transaction s’est conclue pour un montant de 200 000 $.

« On est en croissance de la clientèle partout, explique Éric Campbell, directeur du transport, secrétaire général, communications et développement des partenariats avec la communauté à la commission scolaire anglophone. On est de plus en plus à l’étroit dans l’école de Farnham. »

Manque d’espace oblige, certains locaux actuels ont une double vocation. La cafétéria accueille non seulement les enfants à l’heure du repas, mais elle se transforme aussi en gymnase. L’éventail des sports qui peuvent être pratiqués est d’ailleurs restreint en raison du plafond qui est trop bas et qui limite la pratique des activités.

Le projet actuel prévoit donc l’aménagement du gymnase dans l’ancienne église. Des salles de cours pourraient également être ajoutées. « Pour nous, c’est une façon d’agrandir par l’intérieur. On est capable d’ouvrir la clôture et on a accès facilement. C’est une façon rapide de combler un manque d’espace », illustre M. Campbell.

La proximité entre les deux bâtiments permet aussi d’imaginer la construction d’une passerelle qui pourrait relier les deux bâtiments. « On est à analyser comment on va concrétiser le projet », poursuit M. Campbell.

Les dépenses engendrées par la réalisation du projet devront préalablement obtenir l’autorisation du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. La commission scolaire souhaite que les nouveaux aménagements soient complétés pour la prochaine rentrée scolaire, c’est-à-dire en 2021.

Les écoliers qui fréquentent l’école anglophone sont à l’étroit dans leurs locaux actuels, notamment dans le gymnase qui sert également de cafétéria.

Une longue histoire

Le bâtiment patrimonial situé au centre-ville a fait couler beaucoup d’encre au cours des dernières années. Anciennement occupée par le célèbre groupe de musique Arcade Fire, qui l’avait transformé en studio d’enregistrement, l’église a jusqu’à tout récemment appartenu à une entreprise montréalaise.

Les policiers de la Sûreté du Québec sont aussi intervenus sur place en mars 2019 et ont interrompu ce qui avait les apparences d’une réunion de membres du groupe criminalisé Rock Machines. Une dizaine de personnes étaient sur les lieux et deux d’entre elles ont été arrêtées. Des armes prohibées, des bouteilles d’alcool et des comprimés de drogue avaient été saisis.

L’église construite en 1886 a également fait parler d’elle en août 2019 lorsqu’un incendie d’origine criminelle a été allumé dans le bâtiment de la rue St-Joseph, entraînant des dommages aux murs et à la finition pour une somme estimée à 70 000 $.

Moins de deux semaines plus tard, l’immeuble figurait sur la liste de ceux qui seraient mis en vente par la Ville pour défaut de paiement de taxes. Au dernier instant, le compte en souffrance a été payé. Le dernier chapitre s’écrira donc dans les mois à venir avec son nouvel aménagement.