Chantal Brassard (à gauche) est coordonatrice du Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) de Granby.
Chantal Brassard (à gauche) est coordonatrice du Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) de Granby.

Nouvelle vague de dénonciations: la demande explose au CALACS

Nicolas Bourcier
Nicolas Bourcier
La Voix de l'Est
Les réseaux sociaux sont le théâtre d’une déferlante vague de dénonciations de la part de victimes de violences à caractère sexuel, ce qui pourrait expliquer l’explosion de la demande au Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) de Granby, selon sa coordonnatrice, Chantal Brassard.