Le comité organisateur des Week-ends gourmands de Rougemont a exprimé le souhait d’élargir ses horizons et propose pour la première fois cette année de nouvelles activités à se mettre sous la dent. On voit ici le président de Tourisme Rougemont, Francis-Hugues Lavoie, et l’animatrice Isabelle Ménard.

Nouvelle saveur pour les Week-ends gourmands

De retour pour une 16e année, les Week-ends gourmands de Rougemont se renouvellent. Près d’une trentaine d’entreprises participantes ouvriront leurs portes et leurs vergers, où pas moins d’un demi-million de pommiers attendent les visiteurs chaque fin de semaine, du 8 septembre au 14 octobre.

Les traditionnels autocueillettes, mini-ferme, visites guidées, dégustations de produits, randonnées et balades dans les champs et vergers, labyrinthe de maïs et pique-niques familiaux seront évidemment de retour, tout comme le tirage de tous les fruits d’un pommier.

À maturité, un arbre peut produire, pendant une saison, de 400 à 500 lb de pommes, indique Benoit Bouthillier, propriétaire du Verger Trois Pommes, qui organise le concours. « L’idée, c’est de venir en famille au verger et de choisir l’arbre dont on récoltera les fruits », explique-t-il.

Une récolte fort abondante qui sera savourée telle quelle ou encore en tartes, en croustades, en compotes, en gelées ou sous plusieurs autres formes.


«  Ce sera aussi une façon de raconter notre histoire et de partager la beauté de notre village, car quand les gens nous en parlent. Ça nous rappelle à quel point c’est beau, même si on le voit tous les jours.  »
Francis-Hugues Lavoie, président de Tourisme Rougemont

Heureusement pour les futurs gagnants, la pomme est un fruit qui se conserve un certain temps lorsqu’elle est réfrigérée.

Découvrir Rougemont autrement
Le comité organisateur a toutefois exprimé le souhait d’élargir ses horizons et propose pour la première fois cette année de nouvelles activités à se mettre sous la dent.

Ainsi, il sera possible de participer à des activités de yoga en plein air au beau milieu des bucoliques vergers. Le 15 et le 29 septembre, le tout se déroulera entre les pommiers du Potager Mont-Rouge Halte Gourmande. Entre temps, le 22 septembre, les yogis seront attendus au Coteau Rougemont.

Dans un autre ordre d’idées, la beauté des paysages pourra être croquée dans le cadre d’un atelier photo, organisé le 22 septembre par la photographe Anne Jutras.

« Ça nous sort du pattern de venir cueillir des pommes et de partir, commente Francis-Hugues Lavoie, président de Tourisme Rougemont. Ce sera aussi une façon de raconter notre histoire et de partager la beauté de notre village, car quand les gens nous en parlent. Ça nous rappelle à quel point c’est beau, même si on le voit tous les jours. »

D’ailleurs, les producteurs locaux seront à l’honneur dans la websérie À la découverte de Rougemont, qui sera animée par Isabelle Ménard. Le tournage des capsules — six des huit épisodes ont été réalisés jusqu’à présent — a été pour la Maskoutaine d’origine une véritable redécouverte de la région, dans laquelle elle n’avait pas mis les pieds depuis des années. « Ça a vraiment explosé ! », remarque-t-elle, faisant référence à la quantité et à la qualité des produits concoctés au village.

L’animatrice a également eu plusieurs coups de cœur pour les artisans qui feront l’objet de la série qui, promet-elle, nous réservera quelques « scoops »... À suivre !

Présente au lancement des festivités, la députée sortante d’Iberville, Claire Samson, s’est dite ravie que soit enfin de retour le temps des pommes, elle qui en profite pour faire ses emplettes de la saison. « Quand je suis invitée quelque part, j’apporte toujours un panier de produits de ma circonscription. Les petites gelées, les cidres et les vins font toujours plaisir ! », affirme-t-elle.

Pour plus d’informations ou pour s’inscrire à une activité, on se rend au www.weekendsgourmands.com