Suzanne Tardif, directrice générale du CSRF - La Maison soutien aux aidants, était fière d'annoncer la relance du programme relais-répit à Waterloo.

Nouvelle ressource pour les aidants naturels de la région de Waterloo

Avec le vieillissement de la population, de plus en plus de gens seront appelés à s'occuper d'un proche malade. Comme ces personnes se dévouent corps et âme, l'épuisement les guette souvent de près. Pour éviter que des aidants n'en arrivent à un tel niveau de fatigue, le CSRF - La Maison soutien aux aidants a travaillé à mettre en place un service de relais-répit à Waterloo, qui accueille une journée par semaine des personnes en perte d'autonomie liée au vieillissement pour permettre à leurs aidants de prendre un peu de temps pour eux.
Ce type de service a déjà été offert à Waterloo de 2011 à 2013 et il est toujours offert trois jours par semaine à Granby, mais faute de budget et de participants, il avait dû être abandonné. Mais cette fois, le CSRF - Maison soutien aux aidants s'est assuré de bien faire les choses.
«On avait oublié de mettre en place plein de partenaires et c'est pour ça que ça n'a pas marché, indique Suzanne Tardif, directrice générale du CSRF - La Maison soutien aux aidants. Il n'y avait que le Pacte rural, qui finançait seulement pour un an, Santé Courville et nous. Cette fois, on a de nombreux partenaires. Je pense que les besoins sont là, alors de cette façon, on va y arriver.»
Tous les détails dans notre édition de samedi