Hélène Plante occupera la direction du développement touristique au sein de Commerce et tourisme Granby et région à compter du 16 avril.

Nouvelle directrice du développement touristique

Nouveau défi pour la directrice du parc national de la Yamaska, Hélène Plante. Elle se joindra à l’équipe de Commerce et tourisme Granby et région (CTGR) à titre de directrice du développement touristique, à compter du 16 avril prochain.

Le directeur général de l’organisme, Sylvain Gervais, ainsi que la présidente et conseillère municipale, Julie Bourdon, en ont fait l’annonce jeudi à l’occasion d’un point de presse. 

« En ce qui nous concerne, Hélène devient LE visage du développement touristique de la région », a lancé M. Gervais.

La principale intéressée, qui quittera ainsi le giron de la SÉPAQ, affirme être emballée par ses nouvelles fonctions. Elle a déjà eu un avant-goût du travail de développement régional au parc national de la Yamaska. « C’est une vraie flamme. Le développement régional est quelque chose qui résonne et qui vibre. J’ai saisi l’opportunité. La région est dynamique. Les acteurs sont à l’écoute. On sent qu’il y a un vent de changement. Le tourisme est en évolution. On ne peut pas se permettre le statu quo. On doit être créatif », a fait valoir Mme Plante, 37 ans. 

Julie Bourdon souligne pour sa part que la prochaine saison touristique est déjà planifiée. Mais la nouvelle directrice du développement touristique pourra rapidement y mettre sa touche puisqu’elle connaît déjà la plupart des attraits touristiques. 

« Je suis une personne qui s’implique et s’investit énormément dans son travail et dans ce que je veux apporter. J’espère voir des résultats concrets à l’intérieur d’une année », dit Hélène Plante.

Référence 

La nouvelle venue dans l’équipe est aussi familière avec CTGR puisqu’elle siégeait déjà sur le conseil d’administration de l’organisme. Elle est ainsi au fait, note M. Gervais, de la réflexion amorcée au cours de la dernière année pour revoir la stratégie numérique ainsi que l’approche touristique et l’expérience client. 

Le processus de sélection n’en a pas moins été rigoureux, assure Julie Bourdon. Près d’une quarantaine de C.V. ont été reçus. Sept candidats ont été rencontrés en entrevue. Détentrice d’un baccalauréat en loisir, culture et tourisme de l’Université du Québec à Trois-Rivières, Hélène Plante s’est toutefois distinguée par son expertise, ses connaissances et son expérience, dit Julie Bourdon. 

Mme Plante a été responsable du service à la clientèle au parc national de la Yamaska durant 10 ans, avant d’y être nommée directrice en 2016. L’endroit s’est démarqué depuis deux ans par son dynamisme, entre autres avec la location de fatbike, l’entente de partenariat avec les Haltes gourmandes et les journées portes ouvertes pour les résidants de la Haute-Yamaska, estime la présidente de CTGR.

« Un de mes souhaits, c’est d’être une personne de référence pour les attraits et les services. [...] J’espère qu’ils vont sentir que je suis en support, que ce soit pour des idées de développement, pour rehausser l’expérience client et peut-être même aider à la formation des employés », affirme Hélène Plante.

Celle-ci succède à Nancy Morin, qui a décidé de relever de nouveaux défis professionnels. Dans la foulée, le titre du poste a aussi été actualisé, passant de commissaire au tourisme à directrice du développement touristique.