Joel Perron, directeur du service incendie et préventionniste, Vicky Lessard, coordonnatrice Ressources humaines et communications à la Ville d'Acton Vale, Pierrette Lajoie, conseillère municipale, Donald Vadnais et Éric Dupont, membres de l'exécutif syndical, Sylvain Piteau, conseiller syndical au Syndicat des pompiers et pompières du Québec, Éric Charbonneau, maire d'Acton Vale, Nathalie Ouellet, directrice générale et Pier-Luc Cotnoir-Guilbert, président du syndicat des pompiers, section locale Acton Vale, ont participé aux négociations.

Nouvelle convention pour les pompiers d'Acton Vale

Les négociations sont terminées entre les pompiers d'Acton Vale et leur employeur.

Les parties ont officiellement signé une nouvelle convention collective, lundi, entérinée par 88 % des pompiers.

L'entente prévoit des augmentations salariales de 11,5 % sur huit ans, l'implantation d'un régime de retraite pour 2024 et la mise en place d'un taux unique pour tous les types de tâches.

Auparavant, les pompiers valois étaient payés différemment s'ils étaient de garde, sur une intervention ou faisaient de la formation.

«Je suis très satisfait du déroulement des négociations, a indiqué le maire d'Acton Vale, Éric Charbonneau. Les relations de travail sont bonnes, nous l'avons constaté en négociation et c'était important pour le conseil que cela se poursuive.»

Cinq rencontres ont été nécessaires, à partir de janvier dernier, pour en arriver à une entente. Selon la Ville, elles se sont déroulées «dans un climat d'écoute et de collaboration». L'ancienne convention collective était échue depuis décembre 2018.