Le monument de la rue des Érables sera démoli, car il ne peut être déménagé. La Ville souhaite aménager un terrain résidentiel à cet endroit.

Nouvel hommage à Frances et Horace Boivin

Pour pallier la démolition d’une structure commémorative érigée rue des Érables en 1964 en l’honneur de l’ex-maire de Granby Horace Boivin et son épouse, Frances, la Ville installera au centre du parc Avery une des deux sculptures de l’artiste Jean Côté dont elle a entrepris de faire l’acquisition.

Une placette pourrait y porter le nom du couple Boivin, a-t-il été avancé lors de la dernière séance du conseil municipal. L’idée de lancer un concours aux artistes de la région a été envisagée, mais elle a été mise de côté, car l’acquisition de l’oeuvre de M. Côté présente des avantages logistiques et financiers, est-il souligné dans le sommaire décisionnel remis aux élus dont les médias ont obtenu copie. 

Le monument de la rue des Érables sera démoli, car il ne peut être déménagé. La Ville souhaite aménager un terrain résidentiel à cet endroit. 

Tel que suggéré par l’AFEAS de Granby, la nouvelle placette du parc Avery pourrait être inaugurée le 18 octobre, clin d’oeil historique au 18 octobre 1929, alors que le plus haut tribunal du Canada rendait une décision à l’effet que les femmes seraient incluses dans la définition du mot « personne » au sens de la loi. L’AFEAS avait fait remarquer que peu de monuments honorent la mémoire des femmes. 

La deuxième sculpture de Jean Côté sera disposée au Centre communautaire Saint-Benoit. Il en coûte 9500 $ à la Ville pour acquérir ces oeuvres.