Un premier test de vitesse par adresse était demandé en journée, entre 9h et 5h, puis un deuxième en soirée.

Nouvel appel aux internautes de Brome-Missisquoi

La MRC Brome-Missisquoi demande aux citoyens de certains secteurs d'effectuer des tests de vitesse et de répondre à son sondage disponible sur son site Internet, car la date butoir d'une demande de subvention permettant d'élargir l'accès à Internet haute vitesse approche à grands pas.
Le mois dernier, un tel appel avait été lancé aux citoyens pour comptabiliser des données permettant de prouver que le territoire est particulièrement affecté par l'absence d'Internet haute vitesse par câble ou fibre optique. 
« Ça fait partie de la demande de subvention au provincial et au fédéral. Pour être admissible, il faut démontrer que les résidences n'ont pas les 5 mégabits par seconde, indique Tania Szymanski, conseillère en développement rural. En ce moment, le gouvernement considère que la MRC est [déjà] couverte par haute vitesse avec l'information que les entreprises privées leur ont fournie. Par contre, en théorie et en application, ce n'est pas la même chose. »
Un premier test de vitesse par adresse était demandé en journée, entre 9 h et 5 h, puis un deuxième en soirée. Un tel test couvre l'équivalent d'un rayon de 50 résidences, ajoute-t-elle. 
Réponses insuffisantes
Cependant, les réponses au sondage en ligne sur le site de la MRC et les données recueillies par une firme de marketing ne sont pas suffisamment nombreuses pour obtenir une subvention­ considérable.
« On voulait environ 500 tests, mais on en a eu moins que ça. On a certains secteurs qu'on n'a probablement pas assez couverts, ou pas du tout comme Glen Sutton. On fait un deuxième­ lancement parce qu'on approche de la date limite », explique Mme Szymanski. 
Les citoyens de Glen Sutton­, Abercorn, la partie nord de Sutton­, Bolton-Ouest, les villages de Fulford et Bondville­ de Lac-Brome, du secteur Adamsville­ de Bromont­, Brigham, Farnham près de Brigham, Saint-Ignace-de-Stanbridge­, Stanbridge East, Canton­ de Bedford et Pike River sont invités à remplir le sondage en ligne ou à répondre à l'appel de la firme JT recherche marketing cette semaine pour que la MRC Brome-Missisquoi puisse compléter l'analyse et la demande de subvention aux programmes Brancher pour innover et Québec­ Branché.