Benoit Carbonneau (à droite), coordonnateur de la division ingénierie du service de la planification et de la gestion du territoire, est à l'origine de l'aménagement des noues. Il est accompagné du directeur du service, Gabriel Bruneau.

Noues végétalisées: 1,5 million $ du Fonds municipal vert

GRANBY — Les noues végétalisées réalisées rue Saint-André Est à Granby en 2013 continuent à retenir l’attention du monde municipal. Elles ont obtenu la part du lion de l’enveloppe de 5,7 millions $ du Fonds municipal vert distribués à 26 projets de collectivités québécoises.

L’annonce en a été faite vendredi par le maire de la Ville de Dorval et représentant de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), Edgar Rouleau, à l’occasion d’un point de presse tenu en compagnie du député de Shefford, Pierre Breton, et du représentant du district 2 à Granby, Jean-Luc Nappert. C’est dans ce district que le concept innovateur a été mis de l’avant.  
Pour la réalisation de ce projet qui a engendré des coûts totaux de 2,4 millions $, Granby a ainsi reçu un prêt de 1,4 million $ du Fonds municipal vert (FMV) et une subvention de 140 000 $. Cette aide financière avait déjà été confirmée lors de la réalisation des travaux.
Si on résume simplement, les noues végétalisées sont en fait des fossés végétalisés, aménagés en bordure des rues, pour recueillir les eaux de ruissellement. Elles ont été mises de l’avant dans la rue Saint-André Est, de la rue Dufferin au boulevard Leclerc, et dans la rue Lansdowne, du débarcadère de l’école Haute-Ville à la rue Saint-André, pour régler les problèmes de refoulement d’égout du secteur.

Plus de détails à venir.