Normand Déziel, propriétaire de la bijouterie Déziel à Granby, a été nommé président de la Corporation des bijoutiers du Québec.
Normand Déziel, propriétaire de la bijouterie Déziel à Granby, a été nommé président de la Corporation des bijoutiers du Québec.

Normand Déziel nommé président de la Corporation des bijoutiers du Québec

Billie-Anne Leduc
Billie-Anne Leduc
La Voix de l'Est
Le propriétaire de la bijouterie Déziel, Normand Déziel, a été nommé président de la Corporation des bijoutiers du Québec il y a près d’un mois. «La corporation avait besoin de renouveau. C’est des grands souliers à chausser, mais je suis content», dit celui qui a ouvert sa bijouterie en 1984 et qui est installé sur la rue Principale à Granby depuis cinq ans.

M. Déziel siégeait sur le conseil d’administration depuis trois ans avant d’être nommé président.

La Corporation des bijoutiers du Québec (CBQ) compte environ 240 membres, détaillants et manufacturiers. « La mission est de créer des liens entre les parties et de promouvoir le domaine de la bijouterie », indique M. Déziel, originaire de Montréal, qui a adopté la région grâce à sa femme originaire de Saint-Paul-d’Abbotsford.


« Les gens qui aiment les bijoux aiment souvent l’art. J’ai toujours eu cette propension, ce penchant pour l’art. Ça fait partie de moi »
Normand Déziel

Travailler de ses mains

Dans le domaine des bijoux depuis une quarantaine d’années, Normand Déziel a toujours aimé travailler de ses mains. « J’aimais l’idée de créer des bijoux de mes mains, de travailler avec la matière. »

Un travail intéressant également au niveau de la clientèle, « qui est rarement de mauvaise humeur ! », dit-il. « Les gens qui aiment les bijoux aiment souvent l’art. J’ai toujours eu cette propension, ce penchant pour l’art. Ça fait partie de moi. »

La corporation tient également un salon d’exposition annuel qui fait office de vitrine sur les nouveautés. Pour plus d’informations sur la CBQ, visitez le site Web.