Jean-Pierre Ménard, directeur de l'exposition Nature et création, s'assure de l'harmonie de l'exposition en plein air de sculptures monumentales.

Nature et création : un sentier de sculptures

Une balade au Domaine des Côtes d'Ardoise peut révéler plusieurs surprises. En plus de se promener à travers jardins et collines, les visiteurs peuvent y découvrir plus d'une centaine de sculptures monumentales grâce à l'exposition annuelle de l'organisme Nature et création, qui compte également à l'intérieur de plus petits formats - tout aussi nombreux.
Le vignoble de Dunham accueille cette exposition singulière pour une quinzième année. Une date d'anniversaire importante pour Nature et création en tant qu'organisme sans but lucratif. «Le succès de notre exposition, c'est que, chaque année comme organisateur, je change de 80 à 90% des sculptures. C'est jamais la même exposition, c'est toujours renouvelé», soutient Jean-Pierre Ménard.
Depuis ses tout débuts, l'essence même de l'organisme est de faire connaître la sculpture monumentale. Toujours sans thème, puisque trop restreignant, les sculptures surprennent même parfois M. Ménard, qui a pourtant vu des centaines d'oeuvres défiler depuis quinze ans.
Bois, fer, pierre, métal, fibre de verre, bijoux, tous les types de matériaux sont exploités par les artistes sculpteurs pour cette exposition, certainement l'une des plus grandes de la sorte en Amérique du Nord.
Les 80 artistes de partout au Québec qui exposent sur près d'un kilomètre de sentier au Domaine des Côtes d'Ardoise depuis samedi présentent en moyenne deux oeuvres, mais certains en ont jusqu'à cinq.
Les visiteurs peuvent venir admirer leur travail jusqu'au 25 octobre. «Les gens peuvent passer facilement une demi-heure, une heure au milieu des sculptures», indique M. Ménard.
Des visites guidées seront offertes sur réservation.