«C'est un budget conservateur dans lequel on s'assure d'optimiser nos acquis, en ouvrant par exemple la porte de nos écocentres aux institutions, commerces et industries (ICI) ou en trouvant de nouvelles filières. Pour le reste, il n'y a pas de surprise», commente le préfet de la Haute-Yamaska, Pascal Russell.

MRC de la Haute-Yamaska : un budget au beau fixe

Les municipalités de la Haute-Yamaska seront plutôt épargnées en 2013, si l'on se fie au budget déposé par la MRC cette semaine.        
Leur participation financière à l'organisme est en hausse de 2,5% par rapport à 2012, les quotes-parts passant de 12 289 736$ à 12 596 325$. Cette situation s'explique notamment par une augmentation de 20,7% (284 536$ au lieu de 235 785$) des coûts du service d'évaluation municipale, dont Granby est cependant exemptée.
Comme chaque année, les municipalités de Granby, Waterloo, Roxton Pond, Saint-Alphonse, Shefford, Saint-Joachim, Sainte-Cécile-de-Milton et Warden contribuent au fonctionnement du Centre local de développement de la Haute-Yamaska à hauteur de 440 913$, soit 14 484$ de plus que l'an dernier. Ce montant a été investi parce qu'il permettait de recevoir autant du gouvernement dans le cadre d'un programme provincial.
Les quotes-parts payées par les huit municipalités membres de la MRC comptent pour 79% des revenus de l'organisation. Le reste provient surtout de subventions ou de divers services rendus aux municipalités.
Tous les détails dans notre édition de samedi