Catherine Bouchard deviendra à compter du 20 juillet prochain l’avocate principale de la Ville de Granby.
Catherine Bouchard deviendra à compter du 20 juillet prochain l’avocate principale de la Ville de Granby.

Mouvement de personnel à la Ville de Granby

La directrice des services juridiques et greffière de la Ville de Granby, Catherine Bouchard, occupera de nouvelles fonctions. Elle agira à titre d’avocate principale de la Ville et relèvera de la direction générale.

Ce faisant, la greffière adjointe, Stéphanie Deraspe, prendra la relève de Mme Bouchard à la direction des services juridiques et au greffe. Ce changement sera effectif à compter du 20 juillet, alors que Mme Deraspe complète actuellement un congé de maternité. Déjà en poste, Joannie Meunier continuera à oeuvrer comme assistance greffière.

«Avec l’augmentation constante de la charge de travail aux services juridiques et au greffe, de même que les différents enjeux d’ordre juridique qui prennent de plus en plus d’ampleur, on a décidé de détacher complètement Catherine Bouchard du service du greffe pour qu’elle puisse se consacrer uniquement aux grands dossiers juridiques de la municipalité», a fait valoir mercredi le directeur général de la Ville, Michel Pinault.

Les aspects juridiques du plan de densification du territoire, la politique de consultation citoyenne ou encore les différents protocoles d’ententes avec les partenaires de la Ville seront par exemple sous sa responsabilité.

Granby travaille en outre à l’élaboration d’une politique de protection des milieux naturels, qui aura assurément un «impact juridique important». «On a besoin de quelqu’un qui va s’attarder à ces dossiers-là pour les faire avancer promptement», évoque M. Pinault.

Mme Bouchard sera aussi appelée à se pencher sur la question du déploiement de la technologie sans fil 5G. «Il y a beaucoup de questionnements par rapport aux incidences que ça peut avoir. Quels sont nos pouvoirs en cette matière? Est-ce que les municipalités ont le pouvoir d’intervenir? Il y a des municipalités autour de nous qui décrètent des moratoires sur l’implantation du 5G. On veut que Me Bouchard s’attarde à la question juridique», souligne Michel Pinault.

Autres mouvements

Autre changement: afin d’alléger la charge de travail du directeur général adjoint à la Ville, Gabriel Bruneau, la division des approvisionnements relèvera désormais de la direction des services juridiques.

«Il y a beaucoup de parenté pour tout qui concerne l’acquisition, l’approvisionnement de la Ville et les services juridiques, entre autres avec la politique de gestion contractuelle et la politique d’achats. La gestion de la division va être confiée à Stéphanie Deraspe, mais Jacques Babin en demeure le chef», précise le DG de la Ville.

Mélanie Pigeon a par ailleurs été nommée chef de la division des ressources humaines, lors de la dernière séance du conseil municipal.

Le poste était en quelque sorte vacant depuis le départ de Mélissa Mercure à l’automne 2018. La Ville n’a toutefois pas souhaité créer un nouveau poste de direction, comme par le passé, mais plutôt de chef de division.

Le directeur général adjoint, Gabriel Bruneau, continuera à assumer la gestion du service. «À l’intérieur du service, on avait deux partenaires d’affaires qui s’occupaient de la gestion des dossiers. La coordination est confiée à Mme Pigeon, de sorte que M. Bruneau aura un lien principalement avec une personne plutôt qu’avec deux ou trois», explique Michel Pinault.