Les services d'urgence sont accourus sur les lieux de l'accident et ont prodigué des manoeuvres de réanimation qui se sont poursuivies jusqu'à leur arrivée à l'hôpital de Granby, où le décès de Lyne Tourigny décès a été constaté. Elle a succombé à un polytraumatisme.

Motoneigiste happée à Roxton Falls: l'inattention en cause

Un moment d'inattention de la part d'une motoneigiste est à l'origine de la collision qui lui a coûté la vie en février 2015 à Roxton Falls, conclut la coroner Jocelyne Tessier qui vient de déposer son rapport d'investigation.
Le jour de la collision fatale, Lyne Tourigny circulait en motoneige en tête de file dans un sentier balisé. Après avoir effectué un arrêt obligatoire, elle a traversé la route 139 (rue de l'Église). Au même instant, une voiture qui roulait en direction nord a heurté la motoneigiste de 47 ans qui a été éjectée sur la chaussée.
Les services d'urgence sont accourus sur les lieux de l'accident et ont prodigué des manoeuvres de réanimation qui se sont poursuivies jusqu'à leur arrivée à l'hôpital de Granby, où le décès de Mme Tourigny décès a été constaté. Elle a succombé à un polytraumatisme.
Dans son rapport d'investigation, la coroner Jocelyne Tessier indique que les conditions météorologiques, la visibilité et l'état mécanique des véhicules n'ont joué aucun rôle dans l'accident. La signalisation était par ailleurs adéquate. L'enquête a permis d'exclure le geste volontaire.
«Tout semble indiquer un moment d'inattention de la part de madame Tourigny», écrit la coroner qui conclut à un décès accidentel. Elle ne formule aucune recommandation.