La Voix de l’Est
En 2017, Rosaire Poulin avait été condamné à une peine avec sursis à purger chez lui en raison de son état de santé très précaire. Il est décédé en février dernier.
En 2017, Rosaire Poulin avait été condamné à une peine avec sursis à purger chez lui en raison de son état de santé très précaire. Il est décédé en février dernier.

Mort, il perd sa cause devant la Cour suprême

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Même s’il est décédé avant que sa cause ne soit entendue, Rosaire Poulin a ultimement perdu celle-ci devant la Cour suprême du Canada. Le 11 octobre dernier, le plus haut tribunal du pays a statué que le pédophile n’aurait pas dû recevoir une peine aussi clémente pour avoir abusé sexuellement de son neveu mineur entre 1979 et 1987. Une décision qui pourrait avoir d’importantes conséquences sur le système judiciaire canadien.