Mort d’un cycliste : le cellulaire pourrait être en cause

L’utilisation du cellulaire au volant pourrait être en cause dans l’accident qui a coûté la vie au cycliste Tamer Morcos Saad.

Rappelons que le Granbyen de 36 ans a perdu la vie vendredi soir dernier après avoir été happé par-derrière par un véhicule, sur la rue Mountain, dans une zone de 70 km/h. 

Il a succombé à ses blessures à l’hôpital de Granby. La conductrice, une Granbyenne de 29 ans, « a été arrêtée cette semaine. 

Elle a rencontré les enquêteurs et a été libérée par la suite. 

Évidemment, le dossier sera soumis au procureur qui pourrait porter des accusations de négligence criminelle causant la mort », annonce Caroline Garand, porte-parole du service de police de Granby.