Les skieurs et les planchistes n’auront pas eu à patienter longtemps cette année avant de pouvoir prendre d’assaut les pistes de Mont Sutton. Il y avait déjà 68 cm de neige au pied de la montagne et 88 cm au sommet jeudi.

Mont Sutton lance la saison de ski

Les conditions hivernales de cette semaine précipitent le lancement de la saison de ski dans la région. En ouvrant ses pistes au public ce week-end, Mont Sutton fait partie de ceux, avec Mont-Orford et le club de golf Les Cèdres, qui invitent les amoureux de sports de glisse à venir profiter des largesses de dame Nature.

« Nous sommes très excités de pouvoir ouvrir si tôt. La nature est très clémente », indique Jean-Michel Ryan, président-directeur général de Mont Sutton.

Cela faisait dix ans, soit lors de la saison 2007-2008 (le 23 novembre), que Mont Sutton n’avait pas ouvert si tôt. L’année dernière, les skieurs n’avaient pu s’élancer sur les flancs de la montagne avant la fin de semaine du 9 et 10 décembre, rappelle le PDG de la station de ski. 

Une dizaine de pistes de niveau débutant et intermédiaire seront ainsi accessibles aux sportifs.

« Il y a beaucoup de neige, prévient Nadya Baron, directrice marketing de Mont Sutton. Nous avons déjà 68 cm au pied de la montagne et 88 cm au sommet. C’est un début de saison très blanc. C’est plus enneigé que la moyenne pour ce temps de l’année. »

M. Ryan précise d’ailleurs que les canons à neige tournent à plein régime. « La température froide permet d’aller au maximum des capacités de débit des canons, et de faire une neige de très bonne qualité », souligne-t-il.

Ces conditions météo permettent à la station d’amorcer la saison en lion. « La température plus froide, qui arrive plus tôt, et des précipitations abondantes et régulières aussi tôt en saison font en sorte qu’on devance notre plan de match », explique celui qui est à la tête de Mont Sutton depuis 2006. 

« Cette ouverture hâtive a un impact important pour Sutton et la région, parce que ça donne un excellent signal aux skieurs, aux mordus et aux villégiateurs qui vont venir dans le temps des Fêtes », se réjouit Jean-Michel Ryan, président-directeur général de la station de ski Mont Sutton.

Le signal est lancé

Après avoir pris mercredi la décision d’ouvrir pour cette fin de semaine, « toutes les activités se mettent en branle à la station en ce moment, précise M. Ryan. On parle des gens de l’entretien des pistes, de ceux qui sont à l’opération des remontées mécaniques, de la préparation du terrain par les patrouilleurs... »

Sans oublier la mobilisation du personnel des autres départements, notamment la restauration et le service de location. 

« C’est une grosse organisation. On passe d’une trentaine d’employés hors saison à 450 personnes, incluant les bénévoles, en pleine saison », met en perspective le PDG de Mont Sutton.

Ce départ hâtif lance également un signal fort en vue du long congé des Fêtes — une étape cruciale de la saison pour les stations de ski. « Cette ouverture hâtive a un impact important pour Sutton et la région, parce que ça donne un excellent signal aux skieurs, aux mordus et aux villégiateurs qui vont venir dans le temps des Fêtes. Ça a des retombées économiques importantes et on est très contents de ce bon départ qui affecte positivement toute la région. »

La table est mise à Sutton pour une belle saison de ski. Et comme à Orford ce week-end, les billets de ski seront à tarif réduit, et tous les détenteurs d’abonnement de saison de la station, quel que soit leur abonnement, seront admis. Pour les connaisseurs, les télésièges II ouest et I seront en action cette fin de semaine.

La montagne sera ensuite ouverte tous les week-ends jusqu’au 9 décembre, puis 7 jours sur 7 à compter du 15 décembre prochain.

Les skieurs et planchistes à l’oeil bien aiguisé auront enfin l’occasion de débusquer l’endroit où se cache la nouvelle et huitième sculpture — un aigle « créateur de neige » — qui se trouve aux abords des pistes. Culture et nature continuent ainsi à s’entrecroiser.

Jeudi, deux pistes de ski de fond étaient déjà tracées et ouvertes aux skieurs au club de golf Les Cèdres, à Granby.

DU JAMAIS VU AU CLUB DE GOLF LES CÈDRES 

«Ouvrir un 22 novembre, c’est une première», lance Serge Nadeau, propriétaire depuis plus de trente ans du club de golf Les Cèdres, à Granby, dont les parcours se transforment en pistes de ski de fond lorsque la neige fait son apparition.

«Le plus tôt que je me souvienne, c’était le 9 décembre. C’est du jamais vu. Par chance, on était prêts», lâche en riant M. Nadeau.

Jeudi, deux pistes étaient déjà tracées et ouvertes aux skieurs. La no 5, de 5km, destinée aux adeptes du pas de patin, et la no 1 en style «classique» ont permis à une cinquantaine de mordus de sports d’hiver d’aller se dégourdir les jambes. 

Selon M. Nadeau, les conditions étaient «praticables, donc la sortie en vaut la peine.»

La compétition de canicross prévue samedi aura tout de même lieu, confirme le propriétaire. Des épreuves de skijoring (skieur en pas de patin tiré par un chien) et de vélo à roues surdimensionnées (VPS) seront ajoutées à l’événement pour l’occasion.

Avis aux intéressés: la pratique de raquette et de VPS sera également possible samedi, mais à compter de 13h seulement, après la présentation des compétitions canines.