M. Trump confond météo et climat. La météo est comme l’humeur, qui change quotidiennement. Le climat est comme la personnalité, qui est une tendance à long terme.

Vérification faite: Trump confond météo et climat

PARIS - Le président américain Donald Trump a (évidemment) profité du froid exceptionnel de la semaine dernière pour remettre en question l’existence du réchauffement climatique. Il se trompe.

TRUMP: «Il n’a jamais fait aussi froid lors de la parade de l’Action de grâce à New York. C’est une des Actions de grâce les plus froides jamais vues!» (Sur Twitter, jeudi)

TRUMP: «Une vague de froid brutale et prolongée pourrait fracasser TOUS LES RECORDS - où est le réchauffement climatique?» (Sur Twitter, mardi)

LES FAITS: M. Trump confond météo et climat. La météo est comme l’humeur, qui change quotidiennement. Le climat est comme la personnalité, qui est une tendance à long terme.

Le climat se réchauffe, ce qui n’exclut pas des vagues de froid.

La Maison-Blanche a publié vendredi un rapport rédigé par 13 agences gouvernementales et experts indépendants. Il s’agit d’une véritable gifle pour ceux qui doutent de l’existence des changements climatiques.

«Les changements climatiques transforment où et comment nous vivons et présentent des défis croissants pour la santé humaine et la qualité de la vie, l’économie et les systèmes naturels qui nous soutiennent», prévient le rapport.

Il détaille les effets du réchauffement climatique dû à la combustion des hydrocarbures sur chaque région des États-Unis et différents secteurs de l’économie. Le rapport indique que les dernières années ont vu tomber des records américains en matière de météo dévastatrice. La facture s’élève déjà à 400 milliards $ US, et ce seulement depuis 2015, et on prévoit une augmentation du nombre de décès et de maladies.

Le rapport de la Maison-Blanche écarte l’idée, déjà discréditée, selon laquelle une baisse particulière de la température peut permettre de douter du réchauffement de la Terre. Le document dit que plus de 90 pour cent du réchauffement actuel est dû à l’homme: «Il n’y a aucune autre explication humaine ou naturelle crédible étayée par des preuves d’observation.»

«Sur des échelles de temps plus courtes et des régions géographiques plus petites, l’influence de la variabilité naturelle peut être supérieure à celle de l’activité humaine, indique le rapport. Sur plusieurs décennies de climat, la température mondiale continue d’augmenter de façon constante.»

En d’autres termes, il continuera à y avoir des journées froides même si le climat se réchauffe.