Le volcan de Pacaya a rejeté de la lave le 25 juillet.
Le volcan de Pacaya a rejeté de la lave le 25 juillet.

Un volcan au Guatemala s'active de plus en plus fortement

AFP
Agence France-Presse
Les autorités poursuivent la surveillance du volcan de Pacaya, situé à 20 km au sud de la capitale du Guatemala et qui connaît une importante hausse de son activité, a-t-on appris dimanche auprès de la protection civile.

Ces dernières heures, le volcan, qui culmine à 2552 mètres d’altitude, a enregistré des explosions toutes les minutes et des coulées de lave sont expulsées en permanence de ses entrailles, a expliqué la Coordination nationale pour la prévention des catastrophes (CONRED), dans un communiqué.

Selon la CONRED, la colonne de matière incandescente s’élève jusqu’à 150 m au-dessus du cratère.

La surveillance de l’activité éruptive se poursuit, en coordination avec les communautés locales installées sur les pentes du volcan.

Les autorités publiques au Guatemala surveillent de près le volcan.

Les images filmées par l’AFP montrent des explosions en série, même s’il n’a pour l’instant été procédé à aucune évacuation préventive de populations.

La précédente éruption du Pacaya, les 27 et 28 mai 2010, a provoqué la mort d’un journaliste de télévision, atteint par des gaz toxiques au cours d’un reportage.

L’éruption d’un autre volcan, le Fuego, à 35 km au sud-ouest de la capitale, a causé en juin 2018 une des pires catastrophes au Guatemala : une nuée ardente dévalant des flancs du volcan avait fait périr 202 villageois et 229 autres avaient été portés disparus.