Les astronaut Robert L. Curbeam Jr. (à gauche) et Christer Fuglesang effectuent une sortie dans l’espace lors de la construction de la Station spatiale internationale, en décembre 2006.

Trump veut privatiser la Station spatiale internationale

CAP CANAVERAL, Floride - L’administration Trump veut que la NASA se retire complètement de la Station spatiale internationale d’ici 2025 et que la gestion en soit confiée au secteur privé.

Le budget proposé par M. Trump pour 2019, qui a été dévoilé lundi, prévoit que le gouvernement américain cessera de financer la Station spatiale d’ici 2025. Washington mettrait 150 millions $ US de côté pour en favoriser le développement commercial.

Plusieurs intervenants du secteur aérospatial sonnent déjà l’alarme. Le sénateur démocrate Bill Nelson, qui est allé en orbite en 1986, estime qu’il est illogique de renoncer à la Station spatiale.

L’agence spatiale américaine a consacré près de 100 milliards $ US au laboratoire orbital depuis les années 1990.

Dans l’ensemble, le budget augmente légèrement le financement de la NASA, à 19,6 milliards $ US.