Bernie Sanders est 16.5% dans les intentions de vote dans les primaires démocrates.

Primaire: Sanders contre Biden lors du premier débat démocrate

WASHINGTON— Les deux candidats en tête de la course à l’investiture démocrate pour la présidentielle américaine, Joe Biden et Bernie Sanders, s’affronteront sur le même plateau lors du premier débat de la primaire, organisé sur deux soirs consécutifs afin d’accommoder le nombre record de 20 participants.

Avec dix candidats chaque soir, les débats se dérouleront les 26 et 27 juin à Miami, en Floride, État clé où le président républicain Donald Trump doit aussi se rendre, dès mardi, pour lancer officiellement la campagne pour sa réélection en novembre 2020.

Face au nombre inédit de candidats à la présidentielle — 23 —, le parti démocrate a procédé à un écrémage basé sur les scores dans les sondages et le nombre de donateurs.

Parvenus à un groupe (légèrement) plus restreint, ils ont procédé à un tirage au sort vendredi en prenant soin de conserver un équilibre entre les candidats principaux et les plus petits prétendants.

L’affiche du second soir, le 27 juin, rassemble le plus de grands noms médiatiques.

L’ancien vice-président Joe Biden, largement en tête des sondages démocrates (32 % selon la moyenne RealClearPolitics) partagera la scène avec le deuxième dans les sondages et ex-candidat malheureux en 2016 Bernie Sanders (16,5 %).

Ils seront accompagnés de deux candidats du peloton de tête : le jeune maire de South Bend dans l’Indiana Pete Buttigieg et la sénatrice californienne Kamala Harris.

Cela laisse à la sénatrice progressiste Elizabeth Warren (12 %), troisième dans les sondages, une nette pole position dans le groupe du premier soir. Le 26 juin, elle sera sur scène avec le médiatique Beto O’Rourke (3,5 %), le sénateur Cory Booker (2,3 %) et la sénatrice centriste Amy Klobuchar (1 %).

Les débats seront retransmis sur NBC News, MSNBC et la chaîne Telemundo.

Ce groupe de candidats à la Maison-Blanche affiche une diversité record — avec six femmes — et les deux sénateurs noirs Kamala Harris et Cory Booker, l’ex-ministre hispanique Julian Castro, l’élue du Congrès d’origine samoane et de confession hindouiste Tulsi Gabbard, et le premier candidat de premier plan vivant ouvertement son homosexualité Pete Buttigieg.