Les seules personnes qui étaient autorisées à prendre des photos de la scène de l’écrasement d’hélicoptère étaient des enquêteurs de l’agence chargée de la sécurité dans les transports (NTSB) et du bureau du coroner (médecin légiste).

Mort de Kobe Bryant: huit agents blâmés pour des photos de la scène de l’écrasement

LOS ANGELES — Huit agents du département du shérif de Los Angeles font face à des sanctions pour avoir pris des photos de la scène de l’écrasement d’hélicoptère fatal à Kobe Bryant et huit autres personnes, ont annoncé les autorités mardi lors d’un point presse.

«Ma priorité numéro 1, c’était de m’assurer que ces photos n’existent plus», a déclaré lundi le shérif du comté de Los Angeles, Alex Villanueva.

«Nous avons identifié les agents impliqués, ils sont venus au poste de leur propre chef, ils ont admis qu’ils avaient pris ces photos et ont assuré les avoir supprimées», a-t-il expliqué.

Villanueva a également confié avoir été «choqué» et s’être «senti trahi» d’apprendre que certains de ses adjoints avaient agi ainsi.

Kobe Bryant, sa fille de 13 ans Gianna et sept autres personnes sont décédées dans un accident d’hélicoptère, survenu le 26 janvier sur la colline de Calabasas à l’ouest de Los Angeles.

Les seules personnes qui étaient autorisées à prendre des photos de la scène étaient des enquêteurs de l’agence chargée de la sécurité dans les transports (NTSB) et du bureau du coroner (médecin légiste).

Lundi la veuve de Kobe Bryant, Vanessa, s’était dite «totalement anéantie» en apprenant l’information, révélée par le LA Times, selon laquelle des agents avaient pris des photos et les auraient partagées.