Darren Osborne filmé par une caméra portée par un agent au moment de son incarcération le soir de l'attaque.

L'homme qui a foncé sur des musulmans à Londres coupable de meurtre

LONDRES — L'homme qui avait foncé sur des fidèles près d'une mosquée du nord de Londres en juin 2017 a été reconnu coupable de meurtre et de tentative de meurtre, jeudi.

Le jury n'a mis qu'une heure à décider du sort de Darren Osborne, un individu de 48 ans qui s'était immergé dans des idées antimusulmanes d'extrême droite avant de commettre son attentat.

Un homme de 51 ans, Makram Ali, a été tué et 15 autres personnes ont été blessées lorsqu'elles ont été fauchées par la camionnette louée par Darren Osborne. Les fidèles quittaient la mosquée après les prières du soir pendant le mois sacré du ramadan.

Les procureurs affirment que M. Osborne était inspiré par une islamophobie intense, et qu'il percevait les musulmans comme des extrémistes ou des violeurs membres de réseaux pédophiles.

Plusieurs témoins de l'attaque l'ont plaqué au sol en attendant les policiers. Darren Osborne aurait à ce moment crié vouloir tuer d'autres musulmans et dit être prêt à mourir puisqu'il avait «fait son travail».

La police a découvert durant l'enquête que M. Osborne s'était radicalisé en l'espace de seulement quelques semaines, notamment en s'intéressant à des leaders de l'extrême droite britannique.

Sa conjointe Sarah Andrews a déclaré qu'on lui avait «lavé le cerveau» et qu'il était devenu une «bombe à retardement».

La juge Bobbie Cheema-Grubb prononcera la peine vendredi.