Le haut responsable du ministère de la Santé de la Thaïlande, Thongchai Lertwilairatanapong, le Dr Jesada Chokedamrongsuk et le directeur de l'hôpital de Chiang Rai Hospital, le Dr Chaiwet Thanapaisan, ont participé mardi à une première conférence de presse détaillée sur la santé des enfants rescapés de la grotte de Tham Luang.

Les jeunes footballeurs rescapés en Thaïlande ne pourront aller au Mondial

CHIANG RAI - Les jeunes footballeurs rescapés d’une grotte inondée en Thaïlande ne pourront pas répondre à l’invitation de la FIFA d’aller en Russie assister à la finale de la Coupe du Monde le 15 juillet, car ils doivent rester à l’hôpital, ont annoncé les médecins mardi.

«Ils ne peuvent pas y aller, ils doivent rester à l’hôpital pendant un moment», a déclaré Thongchai Lertwilairatanapong, haut responsable du ministère de la Santé, lors d’une première conférence de presse détaillée sur la santé des enfants.

«Il est probable qu’ils regardent à la télévision» cependant, a-t-il ajouté devant la presse venue en nombre à l’hôpital de Chiang Rai.

«Nous chercherons une autre occasion d’inviter les garçons à un autre évènement», a réagi mardi la Fédération internationale de football (FIFA), qui a exprimé sa «grande joie» après la fin du sauvetage et a adressé sa «profonde gratitude à toutes les personnes impliquées dans les opérations de sauvetage, qui ont malheureusement coûté la vie d’un des plongeurs».

Les sauveteurs ont achevé mardi l’évacuation des 12 jeunes footballeurs et de leur entraîneur piégés pendant deux semaines dans une grotte, sans vivres, sur un promontoire étroit.

LIRE AUSSI : Fin du sauvetage dans la grotte en Thaïlande

Les jeunes évacués sont en quarantaine à l’hôpital, dans l’attente de voir s’ils sont porteurs d’infections. Deux sont traités pour des signes de pneumonie. Et ils portent des lunettes de soleil le temps de s’accoutumer au jour.

Ils sont affaiblis, même si dans l’ensemble leur état de santé est jugé bon.

Le président de la FIFA Gianni Infantino avait invité les enfants à assister à la finale du Mondial-2018, dans une lettre adressée au président de la Fédération thaïlandaise de football et rendue publique le 6 juillet.

Si «leur état de santé leur permet de voyager, la FIFA serait heureuse de les inviter à assister à la finale de la Coupe du monde», avait écrit Infantino.