Brian Krzanich démissionne en pleine controverse de son poste à la tête d'Intel.

Le patron d’Intel démissionne en raison d’une relation avec une employée

NEW YORK - Le patron du géant américain Intel, Brian Krzanich, a démissionné jeudi après que la compagnie eut été informée d’une relation consentante avec une employée.

Intel a expliqué que cette relation contrevenait à la politique anti-fraternisation de la compagnie, qui s’applique à tous les gestionnaires.

Le directeur financier d’Intel, Robert Swan, prend immédiatement la relève à titre de PDG intérimaire. La recherche d’un nouveau patron permanent débute dès maintenant.

À l’époque du mouvement  #moiaussi, l’Amérique corporative fait l’objet d’une pression intense pour assurer le respect des politiques qui concernent l’égalité des genres et le harcèlement sexuel en milieu de travail.

M. Krzanich n’est que le plus récent PDG à être évincé de son poste dans une affaire d’inconduite sexuelle.

Plus tôt ce mois-ci, le cofondateur de Guess, Paul Marciano, a quitté dans la foulée d’une enquête de la compagnie concernant des allégations de harcèlement et d’agression sexuelle.

M. Krzanich s’était joint à Intel en 1982 à titre d’ingénieur.