San Sebastian, dans le nord de l’Espagne, mercredi

Le mauvais temps fait de nouvelles victimes en Europe

LONDRES — Le froid sibérien qui déferle sur l’Europe a fait six nouvelles victimes au cours des dernières heures.

Un homme âgé sorti ramasser du bois est mort de froid en Slovénie, près de la ville de Maribor, près de la frontière avec l’Autriche.

Les météorologues slovènes ont dit que le matin de mercredi a été le plus froid de l’année et qu’il fera encore plus froid jeudi. Il a fait -27 degrés Celsius au sud de la capitale, Ljubljana.

Dans le sud de la Serbie, un homme souffrant de démence a été retrouvé mort gelé mercredi. Il était porté disparu de chez lui depuis deux jours. Un autre homme atteint de démence a été trouvé mort au Danemark.

Aux Pays-Bas, un homme de 75 ans a perdu la vie quand la glace a cédé sous son poids, possiblement pendant qu’il patinait. L’homme est mort dans un hôpital de la ville de Beda après avoir été secouru. Plusieurs Néerlandais s’emparent de leurs patins quand le froid gèle les canaux, rivières et lacs du pays.

San Sebastian, dans le nord de l’Espagne, mercredi

Un homme de 38 ans a été trouvé mort sur une rivière gelée du nord de l’Allemagne, près de Hambourg. Il serait mort d’hypothermie après être tombé à l’eau et avoir été incapable de regagner la rive.

L’agence de presse Europa Press rapporte enfin qu’un homme de 65 ans est mort dans la région espagnole de Bilbao après avoir fait une chute et s’être heurté la tête. Près de 300 écoles étaient fermées en Catalogne et les déplacements routiers, ferroviaires et aériens étaient difficiles dans le nord du pays.

Météo France a prévenu qu’une vaste portion du pays, notamment 47 départements près de la côte de l’Atlantique, est en alerte pour des quantités dangereuses de neige et de glace, ainsi que pour des vents violents. L’agence a dit que le mauvais temps se poursuivra jusqu’à vendredi.

Les transports ferroviaires étaient perturbés dans le nord et l’est du Royaume-Uni. On rapporte aussi des délais importants dans le métro de Londres, notamment sur la ligne Piccadilly qui relie l’aéroport Heathrow au coeur de la mégalopole.

Des automobilistes ont dû être secourus de véhicules enlisés dans la neige, des centaines d’écoles étaient fermées pour une deuxième journée consécutive et des hôpitaux ont choisi d’annuler des interventions non urgentes et de fermer des cliniques externes.

Palavas-les-Flots, dans le sud de la France, mercredi

Une alerte a été lancée en Écosse, où la neige abondante et des vents puissants risquent de causer des dommages importants et même de menacer la vie à compter de mercredi soir. Le ministre écossais des Transports a dit que les gens devraient rester chez eux si leur déplacement n’est pas essentiel.

Il est tombé plus d’un mètre de neige en Albanie. Fait rare, même la capitale Tirana a reçu des flocons. Plusieurs écoles étaient fermées mercredi. La neige a aussi interféré avec les déplacements et entraîné la fermeture d’écoles en Croatie.

Londres, au Royaume-Uni, mercredi

Le ministère kosovar de l’Éducation a lui aussi choisi de fermer toutes les écoles primaires et secondaires du pays mercredi, en raison du froid extrême des derniers jours. Le mercure devait descendre à -23 degrés Celsius.

En Belgique, des glaçons géants se sont formés autour d’un globe terrestre, donnant l’impression que toute la planète est enveloppée de glace.

En Suède, les autorités ont mis en garde contre des déplacements périlleux après que la capitale et le sud du pays eurent reçu environ 15 centimètres de neige. Les routes enneigées auraient joué un rôle dans une collision qui a fait trois morts dans le nord du pays plus tôt cette semaine.