À 8h, <em>Isaias</em> se trouvait à 70 km de West Palm Beach, dont le comté a lancé un avis d’évacuation volontaire, et soufflait des vents maximums allant jusqu’à 100 km/h, selon le Centre national des ouragans (NHC) basé à Miami.
À 8h, <em>Isaias</em> se trouvait à 70 km de West Palm Beach, dont le comté a lancé un avis d’évacuation volontaire, et soufflait des vents maximums allant jusqu’à 100 km/h, selon le Centre national des ouragans (NHC) basé à Miami.

Isaias, rétrogradé en tempête tropicale, à l'approche de la Floride

WASHINGTON — La Floride était balayée dimanche par des vents violents et de fortes pluies à l’approche de la tempête tropicale Isaias qui ne devrait toutefois pas regagner le statut d’ouragan avant de toucher sa côte est, selon les services météorologiques américains.

À 8h, Isaias se trouvait à 70 km de West Palm Beach, dont le comté a lancé un avis d’évacuation volontaire, et soufflait des vents maximums allant jusqu’à 100 km/h, selon le Centre national des ouragans (NHC) basé à Miami.

Contrairement aux prévisions, la tempête n’avait toutefois pas regagné en vigueur dans la nuit au contact des eaux chaudes du détroit de Floride, a ajouté le NHC. «Aucun changement de sa force n’est prévu dans les prochains jours», a-t-il précisé dans son dernier bulletin.

L’heure restait à la vigilance dans cet État du sud américain, dont les services d’urgence sont déjà sous tension à cause d’une flambée des cas de nouveau coronavirus.

Les autorités ont déclaré un état d’urgence pour les comtés de la côte est, de Miami-Dade à Nassau, ce qui autorise le déblocage de fonds fédéraux et de nombreux habitants ont pris des mesures de précaution, notamment en barricadant les vitrines des commerces avec des panneaux de bois.

Isaias s’est abattu à partir de jeudi sur le territoire américain de Porto Rico, où le corps d’une femme de 56 ans a été découvert samedi dans un véhicule emporté par les eaux. Arbres abattus, rues inondées... il a également fait de nombreux dégâts en République dominicaine et dans les Bahamas, la tempête s’étant transformée en ouragan de catégorie 1.

Lundi et mardi, Isaias doit remonter vers le nord, en s’éloignant peu à peu des côtes américaines au niveau de l’État de Georgie.