Les Femen criaient «Ce n’est pas du patriotisme, c’est du fascisme», message également inscrit sur leurs corps.

Espagne: des Femen crient au facisme

Le dernier rassemblement du parti d’extrême droite espagnol Vox a été perturbé vendredi à Madrid par des militantes des Femen, à deux jours des élections législatives.

Les Femen criaient «Ce n’est pas du patriotisme, c’est du fascisme», message également inscrit sur leurs corps. Encore confidentiel il y a un an, anti-immigration et ultranationaliste, Vox a marqué la campagne par ses positions virulentes contre le féminisme. 

Le parti pourrait entrer en force à la chambre des députés dimanche. Il est crédité d’une trentaine de sièges et d’environ 10% des voix dans les sondages. 

La formation populiste, qui compte parmi ses candidats des généraux à la retraite défenseurs du franquisme, s’oppose notamment à l’avortement, au mariage entre personnes du même sexe et à l’euthanasie