Le parlementaire Adam Schiff (centre), qui mène l’accusation au procès en destitution de Donald Trump, s’est dit menacé dimanche par le président qui a tweeté que l’élu démocrate devait « payer le prix ».
Le parlementaire Adam Schiff (centre), qui mène l’accusation au procès en destitution de Donald Trump, s’est dit menacé dimanche par le président qui a tweeté que l’élu démocrate devait « payer le prix ».

Destitution: le procureur en chef démocrate se dit menacé par Trump

WASHINGTON — Le parlementaire Adam Schiff, qui mène l’accusation au procès en destitution de Donald Trump, s’est dit menacé dimanche par le président qui a tweeté que l’élu démocrate devait « payer le prix ».

«Schiff le Fourbe est un homme politique corrompu, et vraisemblablement un homme très tordu. Il n’a pas payé le prix, pour l’instant, pour ce qu’il a fait à notre pays !», a tweeté dimanche matin M. Trump.

M. Schiff a ensuite réagi sur le plateau de la chaîne NBC. À la question de savoir s’il prenait le tweet de Donald Trump comme une «menace», le parlementaire démocrate a répondu : « Je pense que c’est destiné à l’être ».

Chef de la commission du Renseignement à la Chambre des représentants, ancien procureur diplômé de Harvard, Adam Schiff est devenu la bête noire du milliardaire républicain en menant l’enquête qui a abouti à la mise en accusation du président.

Le représentant démocrate a ensuite été désigné pour officier comme procureur en chef au procès de M. Trump au Sénat, dont les débats se poursuivent lundi.  

Lors de son réquisitoire mercredi, M. Schiff a accusé Donald Trump d’avoir tenté de « tricher » pour remporter un second mandat à la Maison-Blanche, en exerçant des pressions sur l’Ukraine afin qu’elle lance une enquête défavorable sur son rival potentiel, le démocrate Joe Biden.