Des milliers d’Espagnols ont rejoint dimanche un rassemblement de la droite à Madrid pour demander la démission du premier ministre socialiste Pedro Sanchez.

Des manifestants espagnols appellent à la démission de Pedro Sanchez

MADRID — Des milliers d’Espagnols ont rejoint dimanche un rassemblement de la droite à Madrid pour demander la démission du premier ministre socialiste Pedro Sanchez.

De nombreux manifestants se sont rassemblés sur la Plaza de Colon, dans la capitale, agitant des drapeaux espagnols. Ils ont scandé des slogans en appui aux forces de sécurité du pays et pour la démission de M. Sanchez.

Le Parti populaire de l’opposition conservatrice et le Parti des citoyens de centre droit ont organisé le rassemblement, qui a également été soutenu par le parti d’extrême droite Vox et d’autres formations marginales d’extrême droite. Les participants affirment que M. Sanchez doit démissionner pour avoir eu des entretiens avec des séparatistes dans la région nord-est de la Catalogne.

«Le temps du gouvernement de Sanchez est terminé», a déclaré le président du Parti populaire, Pablo Casado, qui a demandé aux électeurs de punir les socialistes de M. Sanchez lors de prochaines élections européennes, locales et régionales en mai.

Les tensions politiques surviennent alors qu’un procès extrêmement délicat devant la Cour suprême d’Espagne commence mardi pour 12 séparatistes catalans qui font face à des accusations, notamment de rébellion, pour leur rôle dans une tentative de sécession infructueuse en 2017.

M. Sanchez a hérité de la crise catalane de l’ancien premier ministre Mariano Rajoy, alors dirigeant du Parti populaire. M. Rajoy s’est révélé incapable d’empêcher le soutien à la sécession d’augmenter à plus de la moitié des électeurs de la région en Catalogne.

M. Sanchez est arrivé au pouvoir en juin en promettant de dissiper les tensions entre les autorités centrales de Madrid et les dirigeants catalans de Barcelone. Il a rencontré à deux reprises le chef catalan Quim Torra et les membres des deux gouvernements ont eu plusieurs autres rencontres.