«Aujourd’hui, on va voir si les Russes ont une conscience», a déclaré à quelques journalistes l’ambassadrice américaine à l’ONU, Nikki Haley, sans autre indication.

Cessez-le-feu en Syrie: les discussions à l’ONU se prolongent

NATIONS UNIES - Les discussions à l’ONU sur un cessez-le-feu humanitaire immédiat d’un mois en Syrie se prolongeaient samedi alors qu’une réunion du Conseil de sécurité pour voter sur un texte avait été convoquée pour 17h, selon des diplomates.

Une vingtaine de minutes après cette échéance, la salle du Conseil de sécurité restait aux trois quarts vide, seuls deux ambassadeurs de pays non membres permanents ayant pris place autour de la grande table en forme de fer à cheval.

«Aujourd’hui, on va voir si les Russes ont une conscience», a déclaré à quelques journalistes l’ambassadrice américaine à l’ONU, Nikki Haley, sans autre indication.

«Les négociations continuent, on essaie d’arracher un accord», a expliqué à l’AFP un diplomate sous couvert d’anonymat.

Les discussions durent depuis plus de quinze jours et le Koweït et la Suède, co-signataires du projet de résolution en débat, font tout pour éviter un veto russe.