Brina Jolin, âgée de 29 ans et native de Granby, est finaliste au concours Miss Québec.
Brina Jolin, âgée de 29 ans et native de Granby, est finaliste au concours Miss Québec.

Miss Québec: une Granbyenne parmi les finalistes

Billie-Anne Leduc
Billie-Anne Leduc
La Voix de l'Est
Brina Jolin, décrétée Miss sourire par ses pairs, fait partie des 12 finalistes en lice pour être couronnée Miss Québec. Cet événement, qui comprend des catégories enfant, adolescent et adulte, se veut une célébration de la personnalité.

« Ce n’est pas juste un concours de beauté. C’est un concours de personnalité. Il n’y a pas de défilé en maillot de bain », indique d’emblée Brina Jolin, une jeune femme de 29 ans native de Granby.

Maintenant montréalaise, Brina en est à sa deuxième participation au concours Miss Québec. L’an passé, elle avait été élue « choix du public », non seulement à Miss Québec, mais aussi au concours Miss Canada.

Le concours Miss Québec demande aux finalistes de participer à des événements toutes les deux semaines. Le concours Miss Canada est moins exigeant.

Différents critères permettent de désigner celle qui sera couronnée. Notamment, le maintien, la démarche, l’énergie, les capacités d’entraide, l’entregent et l’implication.

Bon pour le moral

C’est lors du deuxième gala de l’événement que Brina a été couronnée Miss sourire, elle qui anime également des séances de yoga du rire.

« Rire, ça apporte beaucoup. Quand tu ris dans ta journée, tu es plus énergique, plus en santé. Ça te met aussi en confiance. »

Cette discipline a pris naissance dans un parc, en Inde, avec le Dr Madan Kataria. Ce médecin généraliste, qui avait observé que ses patients joyeux guérissaient mieux que les autres, a créé le premier Club du rire à Bombay, en 1995. 

Depuis, ce type de yoga s’est progressivement installé en Occident, et Brina en est adepte. « Ça rejoint mon côté positif, toujours souriant. »

Puis, pas besoin de raisons spécifiques pour rire, dit-elle. Nul besoin de blagues ou de situations cocasses. Il suffit de commencer à rire, rire, rire, et tout se met en branle. 

Dans une séance de yoga du rire, pratiqué en groupe, le rire est initié comme un exercice. Il devient rapidement naturel et contagieux. « Je veux continuer cette pandémie du rire ! », affirme Brina.

La jeune femme, qui est aussi préposée aux bénéficiaires en psychiatrie, croit que ce qui la distingue des autres candidates, c’est le rayonnement de son positivisme et son ouverture d’esprit.

« J’ai grandi dans une famille africaine, ma belle-mère était africaine, et ça m’a ouvert sur les différentes cultures qu’on retrouve maintenant au Québec, qui est multiethnique. C’est ce qui fait la richesse et la beauté du Québec. »

Brina Jolin a donné ses cheveux à Leucan il y a 2 ans pour supporter les personnes de son entourage atteintes du cancer.

Dons

L’implication dans sa communauté et envers les autres faisant partie intégrante du concours Miss Québec, Brina s’est également donné comme mission de donner régulièrement du sang, puisque le sien est rare (AB-).

« Je suis aussi inscrite pour faire un don de ma moelle osseuse », précise-t-elle.

La Miss Québec 2020 sera couronnée le 7 mars prochain, à Laval. Ces concours, qui s’adressent aux femmes âgées de 5 à 30 ans, sont un véritable tremplin en ce qui a trait aux relations interpersonnelles et à l’acquisition de connaissances, selon la Granbyenne d’origine. Que ce soit pour les enfants, les adolescents ou les adultes qui y participent, Miss Québec amène un grand travail sur soi et améliore la confiance.

« Par contre, il faut y réfléchir, parce que ça demande beaucoup d’implication, de frais et de déplacements. Mais, ça peut développer beaucoup de compétences. »

Pour soutenir Brina dans son ascension au trône, il suffit de voter sur le site www.missquebec.ca/brina-j.

Les dons amassés seront remis à Opération Enfant Soleil, une cause qui touche personnellement Brina, puisqu’une personne de son entourage a souffert du cancer très jeune. L’an passé, Miss Québec a remis un montant de 10 218 $ à l’organisme.

« Si je suis couronnée, je vais être fière, je vais mettre en valeur mon sourire, promouvoir le yoga du rire, et amasser des fonds. »