Meurtre de Steeve Marquis : la cause reportée

Mario Monast est revenu devant la juge Danielle Côté, lundi matin, pour être formellement accusé du meurtre non prémédité de Steeve Marquis, le fils de sa conjointe, tué par un ou des projectiles le samedi 3 août dans la résidence de l’accusé, rue Foch à Granby.

Déjà accusé de port d’arme dans un dessein dangereux et d’entreposage négligent d’une arme à feu, cette deuxième comparution devait avoir lieu jeudi dernier, initialement, mais il a été hospitalisé dans l’intervalle et un transport adapté devait être organisé pour son retour en cour, au palais de justice de Granby. 

C’est toutefois sur ses deux jambes que l’homme chétif de 69 ans est entré. 

La cause a été remise pour la forme au 29 août. Il sera représenté par Me Nicolas Cossette. Selon nos informations, la relation entre les deux hommes était difficile. 

Quelques semaines avant la mort de M. Marquis, 51 ans, ils avaient été impliqués dans une bruyante dispute, dans la rue Foch, qui avait nécessité l’intervention de la police de Granby.