La Voix de l’Est
«Je ne pense pas qu’on puisse être soulagé de ça [que le processus judiciaire soit terminé], a indiqué Patrice Bernard à sa sortie de la salle d’audience. C’est dur.»
«Je ne pense pas qu’on puisse être soulagé de ça [que le processus judiciaire soit terminé], a indiqué Patrice Bernard à sa sortie de la salle d’audience. C’est dur.»

Meurtre d’Alain Bernard en 1987 : Patrice Bernard est un homme libre

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est
Trente-trois ans après le crime et après 11 ans démêlés judiciaires, Patrice Bernard a réglé son dossier de meurtre, mercredi, au palais de justice de Granby. L’homme de 53 ans a plaidé coupable à une accusation réduite d’homicide involontaire coupable. Il reconnaît ainsi avoir participé au meurtre de son oncle, l’homme d’affaires Alain Bernard, survenu à Granby en 1987.