Une trentaine d’employés de l’entreprise Unifix ont été renseignés par le sergent Sylvain D’Amours sur les mesures à prendre en présence d’un tireur actif.
Une trentaine d’employés de l’entreprise Unifix ont été renseignés par le sergent Sylvain D’Amours sur les mesures à prendre en présence d’un tireur actif.

Mesures d’urgence en présence d’un tireur: se préparer au pire

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Être prêts à faire face au pire scénario. Le Service de police de Bromont a récemment offert une formation à une trentaine d’employés de l’entreprise Unifix pour les informer des mesures à prendre si un tireur actif fait irruption dans leur propriété.

« L’ensemble des employés a été rencontré pour les sensibiliser à différents moyens pour intervenir si un tireur actif arrivait. On voulait outiller ces gens-là », explique Jean Bourgeois, directeur du Service de police de Bromont.

La formation a récemment été offerte par le sergent Sylvain D’Amours. Le policier a notamment sensibilisé les employés de l’entreprise spécialisée dans la fabrication de panneaux en béton aux grands principes de sécurité en cas de menace, discuter de détresse psychologique et des procédures policières qui sont appliquées en pareilles circonstances.

Ce n’est pas la première fois que le service de police offre ce type de formation aux entreprises. « On est à l’écoute des demandes et on y répond. On veut être capables de leur offrir le maximum », indique M. Bourgeois.

Pour le moment, le service de police offre ces formations lorsqu’une entreprise en fait la demande. « On n’est pas rendu à l’étape de relancer chaque usine. Peut-être que dans un projet à venir ça pourrait faire partie d’une de nos orientations », poursuit le chef de police.