De gauche à droite, Walter Loup, Rosalie Bissonnette et Annie Lapierre.
De gauche à droite, Walter Loup, Rosalie Bissonnette et Annie Lapierre.

Mener l’enquête «Walter Loup»... à Waterloo

Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est
Cet été, le Sentier des libellules de Waterloo n’est pas qu’un endroit où marcher. Les familles avec de jeunes enfants peuvent aussi y mener l’enquête «Walter Loup que fais-tu?»

Jusqu’à la fin de l’été, cette activité gratuite pourra occuper les tout-petits et leurs proches chaque jour de beau temps, entre 10h et 20h.

La conceptrice de l’activité et agente d’information touristique, Annie Lapierre, explique que les mini enquêteurs devront identifier l’unique vêtement encore présent dans la valise de Walter Loup, qui s’est fait voler ses atours par des animaux, alors qu’il jouait à «Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n’y est pas».

Tous les détails de l’enquête seront affichés dans la fenêtre du bureau d’accueil touristique du 5491 de la rue Foster, sur la page Facebook «Walter Loup que fais-tu?» ou disponibles auprès des agentes d’information du bureau d’accueil touristique durant les heures d’ouverture.

Une fois bien préparés, les détectives d’un jour pourront partir à la recherche des six animaux dissimulés — avec ce qu’ils ont dérobé — un peu partout le long du Sentier des libellules. Et trouver, par déductions, le morceau de vêtement manquant. La réponse leur sera confirmée en ouvrant la valise du loup exposée au bureau d’accueil touristique ou en fouinant par l’une des fenêtres du bâtiment lorsque celui-ci sera fermé.

Pour permettre aux familles de jouer plusieurs fois, une nouvelle version de l’enquête leur sera proposée chaque semaine.