La ministre canadienne du Tourisme, Mélanie Joly, a visité la Cidrerie Michel Jodoin en compagnie de M. Jodoin et du député de Shefford, Pierre Breton, samedi.

Mélanie Joly en visite à Rougemont

La Cidrerie Michel Jodoin et le Verger Trois pommes ont reçu la visite de la ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, samedi. Elle a été invitée à se rendre à Rougemont par le député de la circonscription de Shefford, Pierre Breton, afin de constater par elle-même l’importance qu’occupe le tourisme dans l’économie de la municipalité.

« Le premier ministre m’a demandé de développer une stratégie nationale sur le tourisme, donc je voulais en apprendre un peu plus sur Rougemont et sur l’offre touristique, comme une cidrerie et un verger en plein temps des pommes. Il y a 500 000 personnes qui viennent visiter Rougemont, qui est la capitale de la pomme au Canada », remarque la ministre en entrevue.

Cette stratégie permettra à Ottawa de travailler davantage avec les provinces et les municipalités pour développer l’industrie touristique.

« Le tourisme va vraiment bien et l’idée c’est de voir comment on peut aider encore plus, explique-t-elle. Le défi qu’ils ont de façon générale, c’est de comment avoir une situation touristique qui est profitable tout au long de l’année. »

Le tourisme en croissance

Mme Joly et son ministère ont par ailleurs commandé une étude importante pour savoir où se positionne le Canada dans le domaine touristique et pour apprendre comment font d’autres pays pour attirer davantage de touristes.

« Le Canada était la septième destination mondiale il y a à peu près une dizaine d’années et, après beaucoup de coupures de la part du gouvernement conservateur, on est rendu la 18e destination mondiale. Notre objectif est vraiment d’aller chercher notre part du marché parce que le marché touristique est le marché qui a la plus forte croissance dans le monde, de 4 % par année, et qui engage beaucoup de monde contrairement à d’autres secteurs. »

« C’est quand même deux millions de personnes qui viennent dans Shefford annuellement. Le tourisme, c’est important. Un dollar d’investissement par le public ou le privé a des retombées de 8 $. C’est 5500 personnes qui sont reliées au domaine du tourisme directement ou indirectement dans le comté de Shefford. »

Déjà amatrice des cidres de Michel Jodoin, Mme Joly est arrivée convaincue, mais curieuse d’en savoir plus sur le processus de production, observe le maître du cidre. « Je pense qu’elle connaissait un peu Rougemont et elle savait que c’était un beau coin de pays », croit M. Jodoin.

Sa visite lui a aussi permis d’apprendre à connaître l’homme derrière le nom. Ce genre de visite peut faire déplacer bien des touristes, relève-t-elle.

« Il y a de nouveaux programmes qui s’en viennent pour l’industrie du tourisme au Québec et c’est très intéressant, expose quant à lui Michel Jodoin. Je pense que ce sont de bonnes nouvelles et qu’il y a de bonnes choses à tirer de sa visite. »