La Voix de l'Est a rencontré l'enseignante Brigitte Rainville alors qu'elle effectuait les achats scolaire de ses enfants, plus tôt cette semaine.

Matériel scolaire: même niveau, factures différentes

Selon l'école que leur enfant fréquente, des parents déboursent davantage pour leur procurer le matériel nécessaire à leurs études, et ce, même si tous les élèves d'une commission scolaire doivent atteindre les mêmes objectifs pédagogiques.
La Voix de l'Est a comparé le prix des listes scolaires d'élèves de la commission scolaire du Val-des-Cerfs qui entameront sous peu leur sixième année du primaire.
Ainsi, les parents d'un élève de 6e année de l'école Curé A.-Petit de Cowansville devront payer environ 47,35 $ pour se procurer la vingtaine d'articles requis. À l'école Saint-Romuald de Farnham, le coût de la liste de fournitures scolaires pour un enfant du même niveau se chiffre à 62,39 $ et la facture s'élève à 65,89 $ à l'école Saint-Bernardin de Waterloo. Il en coûte 66 $ pour un élève de l'école de Sutton, 74,38 $ pour un enfant fréquentant l'école Saint-Vincent-Ferrier de Bromont et 77,69 $ pour un finissant de l'école de la Chantignole, dans la même municipalité. Enfin, pour les écoles granbyennes St-Bernard et Eurêka, la facture s'élève respectivement à 62,69 $ et 112 $, soit plus de deux fois plus cher qu'à Cowansville.
Les disparités s'expliquent entre autres par l'ajout d'un second étui à crayons, d'un dictionnaire, d'un Bescherelle ou d'une clé USB, articles qui ne figurent pas sur la plupart des listes. Par ailleurs, la quantité requise de certains items vient aussi saler la facture. Quelques écoles demandent deux bâtons de colle ou 12 duo tangs, le double de ce qu'exigent d'autres institutions.
Tous les détails dans notre édition de samedi