Malgré le temps maussade, plusieurs personnes se sont déplacées pour assister aux festivités de Mascoto.

Mascoto: une première journée réussie

Malgré un risque d’orage, des centaines de personnes se sont déplacées sur la rue Principale à Granby pour prendre part à l’événement tant attendu des enfants. Mascoto — La Fête des Mascottes est en cours et durera jusqu’à samedi.

Avant l’arrivée de la pluie vers 16 h, mercredi après-midi, tout le monde s’entendait pour dire que les festivités allaient bon train. Tant les commerçants que les visiteurs étaient satisfaits de la première journée de la 34e édition du rendez-vous familial.

Pour Samuel Houle, père de deux garçons, cette journée leur appartient. « C’est bien plaisant, on vient pour les jeunes et ils aiment ça », a-t-il expliqué. Sur place, la petite famille a remarqué leur barbier habituel et elle a décidé de l’encourager.

Le salon L’Hôte Antique, situé sur la rue Court, n’a pas cessé de couper des cheveux depuis le début des activités, selon un coiffeur de l’endroit. Le commerce voulait une visibilité pour se faire connaître et c’est sans contredit mission accomplie.

Dans le cadre de Mascoto, les enfants ont de quoi se divertir tout au long de la journée. Plusieurs spectacles d’animations ont lieu, dont une danse avec les mascottes. De plus, un magicien tente de les émerveiller avec ses illusions.

« Ça va très bien, il y a une bonne affluence et les gens sont de bonne humeur », a mentionné Martin Arseneault, responsable d’un des kiosques installés en bordure de la rue Principale.

Variété

Plusieurs commerçants profitent de ce moment de l’année pour vendre leur marchandise à prix réduits. Les visiteurs ont d’ailleurs accès à une belle variété de produits, des vêtements aux articles de sport, en passant par les jeux de société. Le secteur gastronomique n’est pas oublié non plus.

« On est chanceux jusqu’à présent. Le mauvais temps semble être retardé et malgré cette météo, il y a beaucoup de monde », a affirmé Mario Grondin, copropriétaire du Grand Bazar La Source du Sport.

Ce dernier ajoute qu’il s’agit en quelque sorte d’une répétition pour les journées à venir, alors qu’encore plus de gens risquent d’affluer. Le magasin a d’ailleurs ajouté une nouveauté cette année : la fabrication, sur place, de chandails à l’effigie des mascottes. Les enfants sont donc témoins du processus de création de leur nouvel achat.

Le Grand Bazar La Source du Sport fabrique des chandails à l’effigie des mascottes sur place cette année.

Parlant des nouveautés, une aire gourmande a fait son apparition entre l’église Sainte-Famille et la rue Dufferin. Ce kiosque propose des dégustations culinaires avec les chefs des restaurants locaux. Les cuisiniers des Volailles des Cantons et le camion de rue Metro font également goûter différents plats.

Par ailleurs, la zone Empire peut notamment occuper les sportifs présents. La rampe de skateboard érigée devant l’église Notre-Dame permet aux adeptes de cette discipline de montrer leur savoir-faire. L’accès demeure libre et gratuit pour ceux qui veulent tenter leur chance, qu’ils soient débutants ou experts.

Le kiosque de la Ville de Granby permet aussi de voir le futur centre-ville en trois dimensions grâce à un casque de réalité virtuelle. Une mise à jour sur la construction du centre aquatique Desjardins est aussi disponible sur une tablette électronique.

Quant à eux, les représentants de la Cidrerie Milton ne pouvaient demander de meilleures conditions météorologiques. En raison de la chaleur, ils étaient nombreux à passer pour se rafraîchir un peu avec différentes dégustations. Ceux-ci se sentent écraser par l’humidité et ça affecte leurs intentions.

« Je fais l’allée une seule fois et ensuite je vais me baigner », a d’ailleurs lancé un visiteur. Une mentalité partagée par plusieurs passants.

Venue de Gatineau

La traditionnelle Fête des Mascottes attire principalement des gens de la région de Granby, mais aussi d’autres qui viennent d’ailleurs au Québec. C’est notamment le cas de Christine Lafleur, qui arrivait de Gatineau. Cette dernière est venue visiter son cousin, Gilles Lafleur, qui habite dans la région et ils ont décidé de passer la journée à la vente trottoir.

« L’ambiance est excellente, les gens sont de bonne humeur et ils se sentent en sécurité avec tout le corps policier présent », a souligné M. Lafleur.

Celui qui est agent de sécurité au Cégep de Granby avait négligé de faire un tour dans les dernières années. Il voulait cependant revivre l’expérience et la visite de sa cousine constituait un incitatif supplémentaire.

« On aimerait avoir un événement de la sorte à Gatineau », s’est exclamée Mme Lafleur.

Les mascottes sont au rendez-vous pour une 34e année.

Les gens qui désirent se joindre aux festivités peuvent toujours le faire au cours des prochains jours. Plus de 60 kiosques de marchands attendent les visiteurs jusqu’à samedi, de 10 h à 21 h.