Mario Monast sera accusé du meurtre au deuxième degré de Steeve Marquis.

Mario Monast sera accusé de meurtre

Mario Monast sera formellement accusé du meurtre au deuxième degré de son beau-fils Steeve Marquis, jeudi, lorsqu’il se présentera de nouveau devant la cour. M. Marquis a été tué par balles samedi en milieu d’avant-midi dans une résidence de la rue Foch, à Granby.

L’acte de dénonciation des crimes reprochés à M. Monast a été bonifié, mercredi, d’une accusation de meurtre non prémédité à la lumière des nouvelles preuves déposées.

Rappelons que l’accusé a été arrêté après que son beau-fils, Steeve Marquis, ait été trouvé grièvement blessé dans la résidence que M. Monast possède avec sa conjointe qui est la mère de la victime. M. Marquis a succombé à ses blessures peu de temps après avoir été transporté à l’hôpital. 

Mario Monast a d’abord été accusé de port d’arme à feu dans un dessein dangereux et d’entreposage négligent d’une arme à feu, lundi, lors de sa comparution. L’enquête se poursuivait et le directeur des poursuites criminelles et pénales attendait de nouvelles preuves avant de porter d’autres accusations.

Son enquête sur remise en liberté se transforme donc en nouvelle comparution. Il demeurera détenu en raison de la gravité du chef d’accusation auquel il fait face.