Quelque 350 voitures anciennes étaient regroupées sous les arbres du parc Édouard-Crevier de Marieville, samedi.

Marieville Rétro: sous le charme des belles d'autrefois

Il y avait un petit quelque chose de romantique au parc Édouard-Crevier, à Marieville, samedi. Peut-être étaient-ce les quelque 350 voitures anciennes regroupées sous les arbres, rappelant une certaine époque où les rendez-vous galants se finissaient par quelques baisers échangés sur une banquette arrière, dans un calme belvédère.
On les voyait, toutes alignées, les Mustang, Chevrolet, Ford et autres, le moteur mis à nu, pendant que leurs propriétaires les traitaient aux petits oignons ou que des centaines de visiteurs les admiraient sur des airs d'antan, comme Suspicious Minds d'Elvis Prestley. En après-midi, la formation Black Magic Band a donné le ton à cette huitième édition de Marieville rétro.
Année après année, des voitures viennent faire leur tour à l'ombre de l'église. Quelques nouvelles paires de roues se joignent aussi à l'événement. «On a calculé que de mai à septembre, il y a un événement du genre par fin de semaine au Québec, explique Marie-Anne Lavoie, coordonnatrice du service des loisirs et de la culture de Marieville. C'est un monde où les connaisseurs se retrouvent souvent ensemble. Il y en a qui se promènent autour des États-Unis et qui font tous les rassemblements de voitures anciennes. Notre but, c'est attirer le plus d'exposants possible pour enrichir notre événement.»
Contrairement à d'autres événements où les propriétaires doivent payer pour s'inscrire, ceux-ci sont gracieusement accueillis, moyennant un don qui sera relégué aux organismes locaux.
Tous les détails dans notre édition de lundi