Fanny-Ysa Breton, codirectrice de Commerce Tourisme Granby région, entourée de Francis Laroche, trésorier de l’organisme Marché public de Granby et région et éleveur d’oies et de canards (à gauche), et de Dominic Châtelain, président de l’organisme.
Fanny-Ysa Breton, codirectrice de Commerce Tourisme Granby région, entourée de Francis Laroche, trésorier de l’organisme Marché public de Granby et région et éleveur d’oies et de canards (à gauche), et de Dominic Châtelain, président de l’organisme.

Marchés publics d'hiver: plein les papilles au centre-ville de Granby

Jérôme Savary
Jérôme Savary
La Voix de l'Est
Ce samedi 21 décembre­, de 9 h à 16 h, aura lieu le premier marché public de la saison hivernale organisé par Marché public de Granby et région, au centre Notre-Dame, sur la rue Principale. « C’est le happening des Fêtes », assure Dominic Châtelain, président de l’organisme.

« Ce sera le premier marché de l’hiver et le dernier de l’année 2019, explique M. Châtelain, qui est également producteur d’agneaux à Roxton Falls. C’est la dernière occasion de faire ses emplettes locales pour Noël. »

Trois autres marchés publics seront tenus au centre Notre-Dame, soit les 8 février, 14 mars et 9 mai 2020. Le marché de Pâques organisé par Commerce Tourisme Granby région s’ajoutera en avril.

À la différence des marchés de Noël, le marché public fait la part belle aux producteurs agroalimentaires, qui représenteront cet hiver la quasi-­totalité des 29 exposants, le même nombre que l’année passée.

« L’un des buts de notre marché est d’amener l’agriculture au centre-ville », renchérit Francis Laroche, trésorier de l’organisme Marché public de Granby et région et producteur d’oies et de canards gavés.

Nouveautés

Nouveauté cette année, deux producteurs maraîchers seront présents — Les Jardins du lac (Béthanie) et la Ferme des trois clefs (Granby).

Parmi les petits nouveaux, notons la présence de l’entreprise Semis pour vous, qui propose notamment des arrangements floraux.

Les Confiturières (Granby), qui transforme de nombreux petits fruits produits dans la région, la Ferme Jocka (produits de l’érable, Saint-Joachim-de-Shefford) et la petite chocolaterie biologique Quetzal chocolat nature (Granby) seront également de la partie pour une première fois cet hiver.

Déménagement

Les marchés publics d’hiver de Granby et région quittent cette saison la Ferme Héritage Miner. « À la Ferme Héritage Miner, on manquait d’espace pour les exposants et d’espace de stationnement », confirme Francis Laroche.

L’arrivée au centre Notre-Dame permettra de résoudre ce problème. « Et on aura pignon sur rue au centre-ville », ajoute M. Châtelain.

Selon les promoteurs du marché public d’hiver, celui-ci permet aux exposants de continuer à rayonner et d’augmenter par ailleurs l’achalandage dans les commerces du centre-ville.

Ces événements sont très importants pour l’économie locale, rappelle Fanny-Ysa Breton­, codirectrice générale et coordonnatrice aux événements chez Commerce Tourisme Granby région. « Nous sommes en plein dans le temps de nos achats des Fêtes, alors profitez-­en pour mettre du Granby sous votre sapin et sur votre table ! »

UN TREMPLIN POUR LES PRODUCTEURS D'ICI

Les marchés d’hiver de Granby et région constituent un véritable tremplin pour les producteurs d’ici.

Francis Laroche, trésorier de Marché public de Granby et région, donne notamment en exemple Kim Lam et la Cidrerie Milton.

«Avec ses rouleaux impériaux, Kim est désormais installée à Montréal et emploie 16 personnes», explique-t-il.

Le marché public est une belle occasion d’apprendre le métier, selon Dominic Châtelain, président de l’organisme . «Les marchés nous permettent aussi d’avoir des retours rapides et directs de la part des consommateurs», dit-il.

La Cidrerie Milton est un autre succès du marché public, l’entreprise ayant débuté au marché à titre de simple verger, il y a 12 ans, rappelle M. Laroche.