Un chœur de Noël s’assurait de mettre l’ambiance du temps des fêtes avec des chants classiques caractéristiques de cette période de l’année.

Marchés de Noël de la Haute-Yamaska: les produits locaux ont la cote

La onzième mouture des marchés de Noël de la Haute-Yamaska a débuté le dimanche 17 novembre à l’église Saint-Bernardin avec 28 exposants minutieusement sélectionnés offrant un large éventail de produits locaux.

« Avec la neige qu’on a eue, les marchés de Noël ouvrent la porte à l’atmosphère des fêtes. Ça rappelle aux gens que ça arrive vite : il faut en profiter et surtout, acheter local », soutient l’agent de développement pour les haltes gourmandes et les marchés publics de la Haute-Yamaska, Jacques Bouvier.

Les gens sont de plus en plus soucieux de la qualité et de l’origine des produits qu’ils consomment, indique Jacques Bouvier. « Il y a beaucoup plus d’initiatives promotionnelles qu’auparavant pour faire penser aux gens d’acheter local. Il y a une conscientisation qui se fait, les gens trouvent ça important d’acheter des produits de la région », remarque-t-il.

Près d’une trentaine d’exposants étaient présents lors de la onzième mouture du marché de Noël de Waterloo à l’église Saint-Bernardin, dimanche.

Depuis 10 ans, les marchés de Noël attirent environ 700 personnes à chaque événement, un objectif que Jacques Bouvier était déjà très confiant de dépasser en début d’après-midi dimanche, alors que la salle communautaire de l’église Saint-Bernardin était pleine à craquer.

« Cette année, nous avons 28 exposants, je suis allé au maximum et je ne pourrais pas en ajouter un de plus », s’exclame M. Bouvier, rieur, en observant la salle bien remplie. Les exposants ont été sélectionnés par un comité qui s’assure que les produits offerts soient diversifiés. Les exposants qui sont aussi disponibles pour les marchés de Noël de Roxton Pond, le 24 novembre au centre communautaire, et de Granby, du 28 novembre au 1er décembre au centre Notre-Dame, sont priorisés, souligne M. Bouvier. Une vingtaine d’entreprises font partie de ce lot.

Beaucoup de choix

Pour réaliser leurs emplettes du temps des fêtes, les visiteurs avaient du choix : viandes locales, confitures, alcool, produits de l’érable, confiseries, pâtisseries, savons et artisanat.

Les animaux de la ferme la Rabouillère de Saint-Valérien-de-Milton accueillaient les visiteurs.

Ils étaient accueillis par les animaux de la ferme mobile de la Rabouillère, basée à Saint-Valérien-de-Milton. Un cheval miniature, quelques lapins, des chèvres et des agneaux faisaient le bonheur des petits et des grands.

Sur place, un chœur entonnait des ritournelles des fêtes afin de reproduire l’ambiance typique des marchés de Noël, une initiative du comité du cœur villageois de Waterloo, responsable de l’ambiance au centre-ville. Ils ont aussi réalisé la décoration du marché, indique Jacques Bouvier.