Plus de 200 marcheurs se sont mobilisés au Parc Daniel-Johnson, hier, et ont amassé 12 570$.

Marcher pour les «oubliés»

C'est sous le soleil que s'est déroulée hier la toute première Marche des aidants naturels au profit de la Maison Soutien aux aidants. Plus de 200 marcheurs se sont mobilisés au parc Daniel-Johnson et ont amassé 12 570$.
Même si l'objectif initial de l'organisme était de 15 000$, les responsables ne pouvaient être plus ravis. «Pour une première marche, c'est très bon! On est très contents, il y a une belle participation, une belle équipe, vraiment», a indiqué Suzanne Tardif, la directrice générale de la Maison.
Rendre autrement
Même si le montant peut sembler une goutte d'eau dans un océan, quand on sait que les frais d'exploitation de l'organisme, tous services confondus, avoisinent le million de dollars annuellement, chaque sou compte. «On reçoit peut-être le vingtième en subventions, ajoute Mme Tardif. Le reste, il faut aller le chercher.»
Les fonds amassés serviront à soutenir des aidants qui ne correspondent pas aux profils admissibles à de l'aide gouvernementale. «Les aidants, ce sont du monde oublié», note-elle. Et les aidants oubliés, c'est bien pire!»
Tous les détails dans notre édition de lundi